L'action du Fonds de solidarité FTQ pourrait tarder à se ressaisir

Publié le 24/01/2009 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 08:09

L'action du Fonds de solidarité FTQ pourrait tarder à se ressaisir

Publié le 24/01/2009 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 08:09

Par Jean Gagnon

Je possède des actions du Fonds de solidarité FTQ. J'ai pris ma retraite il y a un an et demi et je n'ai pas encore commencé à décaisser.

Je me demande si je dois cotiser à nouveau au Fonds cette année ou tout simplement retirer les actions acquises avant les deux dernières années. Il est certain que la baisse de 15 % de la valeur du titre inquiète, mais c'est toutefois beaucoup moins que les pertes de 35 % des Bourses en général.

Croyez-vous que le titre puisse se ressaisir rapidement ou devons-nous plutôt envisager une longue période avant de regagner le terrain perdu ?


- Jacques Chabot


Bien qu'elle ait perdu 15 % de sa valeur au cours de la période de six mois terminée le 30 novembre, l'action du Fonds FTQ a affiché un meilleur rendement que l'ensemble de la Bourse. Le titre vaut 21,20 $, comparativement à 25,05 $ il y a six mois.


Au cours de cette période, le Fonds FTQ a été favorisé par ses investissements dans des PME québécoises non cotées en Bourse. Ce type de placements ne s'est déprécié que de 7,5 %.


La valeur de ces placements est établie selon des ratios financiers et non à partir de cotes boursières. Le temps de réaction aux conditions économiques n'est donc pas le même.


Mais si cette catégorie de placements a favorisé le Fonds FTQ au cours des derniers mois, l'inverse pourrait maintenant se produire. Voici pourquoi. S'il y a une reprise boursière, il est probable que la valeur des PME québécoises non inscrites en Bourse remonte moins vite que celle des titres boursiers. De plus, si la récession est être plus grave et plus longue que prévu, les PME québécoises risquent d'être durement touchées.


C'est pourquoi je doute que l'action du Fonds FTQ se ressaisisse plus rapidement que l'ensemble de la Bourse.


Faites une croix sur vos actions de Mecachrome


La Bourse de Toronto a récemment annoncé la radiation de la cote de Mecachrome (MCH). Quels sont les effets de cette radiation ? Comment pourra-t-on suivre le cours du titre ?


Mecachrome est en restructuration et a obtenu des engagements financiers de plusieurs millions de dollars pour poursuivre ses activités. Si la restructuration réussit, est-ce que le titre pourra revenir à la Bourse de Toronto ?


- P. Gagné


La Bourse de Toronto a radié le titre de Mecachrome de sa cote le 23 janvier. Le 16 janvier, il s'échangeait à 0,08 $.


Vous ne pourrez plus suivre le cours du titre, mais de toute façon, il risque de n'avoir plus aucune valeur.


Mecachrome est en restructuration après s'être placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers le 12 décembre. Le 22 décembre, l'entreprise annonçait avoir obtenu un financement de type débiteur- exploitant pour une valeur de 30 millions d'euros. Une partie provient du Fonds de solidarité FTQ, le reste, de banques françaises et de quelques fonds d'investissement. Ce financement lui permettra de survivre durant la période de restructuration judiciaire.


Il est probable que dans le cadre de la restructuration, lorsque les créanciers auront été remboursés en tout ou en partie, il ne restera rien pour les détenteurs des actions ordinaires. C'est ce qui se produit habituellement lors de la restructuration d'entreprises dont la dette excède la valeur de l'actif.


Si elle réussit à se restructurer, l'entreprise continuera de vivre, mais appartiendra à de nouveaux propriétaires, soit ceux qui auront fourni les capitaux nécessaires à sa relance. Malheureusement, vos actions seront alors sans valeur.

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Première: des étudiants de McGill deviennent investisseurs d'impact

BLOGUE. Le Montreal Social Value Fund permettra à des étudiants d'expérimenter l'investissement d'Impact local.

Dans quelles villes le prix des propriétés a le plus crû?

BLOGUE INVITÉ. En 10 ans, le prix des maisons a augmenté davantage dans certaines villes du Québec. Lesquelles?

Le PDG d'Aldo veut prouver qu'il n'est pas que «le fils du patron»

14:09 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. «Je veux prouver que je suis vraiment digne de ce poste; je ne veux laisser aucun doute.»