S&P/TSX: les alarmistes ont tort


Édition du 09 Février 2019

PORTEFEUILLE. Le S&P/TSX est souvent la cible de fonds qui aiment miser contre l'indice torontois, notamment critiqué pour sa trop grande concentration. Les spéculateurs américains aiment par exemple vendre à découvert les banques canadiennes qu'ils jugent vulnérables ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Apple est la «dernière victime en date» du coronavirus.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

«La séance boursière devrait connaître une faible volatilité aujourd'hui.»

À la une

Bombardier recule en Bourse après la vente de sa division ferroviaire à Alstom

L’annonce d’une transaction avec Alstom marquait la fin du redressement de Bombardier entamé il y a cinq ans.

Train: une coalition d’entreprises demande à Ottawa de régler la crise

Une vingtaine de grandes entreprises dont ArcelorMittal, J.D. Irving et Maple Leaf pâtissent du blocage ferroviaire.

Plus d'un milliard de marchandises bloquées au Québec

17/02/2020 | François Normand

«Une grosse entreprise manufacturière canadienne devra bientôt ralentir ou fermer des chaînes de production.» - MEQ