Les fraudes en ligne coûtent cher aux Canadiens

Publié le 30/05/2018 à 06:30

Les fraudes en ligne coûtent cher aux Canadiens

Publié le 30/05/2018 à 06:30

Par Romeo Mocafico

Du harponnage à la simple fausse facture, chaque année des millions de personnes sont victimes de fraudes en ligne. En 2017, les dix stratagèmes les plus courants ont coûté plus de 65 millions de dollars aux Canadiens.

Le Bureau d'éthique commerciale (BEC) publie chaque année, dans le cadre du Mois de la prévention de la fraude, un classement des escroqueries les plus importantes dans le pays. Un top 10 dont les dégâts sont de plus en plus sérieux au fil des ans.

La fraude en ligne toujours en tête

Favorisées par les nouvelles plateformes mises à leur disposition, ce sont les escroqueries en ligne qui coûtent le plus aux Canadiens.

Les fraudes liées aux achats en ligne, qui exploitent de faux sites web, des articles contrefaits ou même des essais prétendument gratuits, ont engendré 13 M$ CA de pertes.

L’usurpation d’identité et la manipulation amoureuse ont fait 17 M$ de dommages, et le harponnage, une technique de sollicitation ciblée par courriel, a quant à lui retiré 20 M$ des poches des Canadiens.

Des montants toutefois sous-estimés

Le Bureau de la concurrence estime que seulement 5% des arnaques sont signalées aux organismes antifraudes. Les montants avancés par le classement du BEC sont donc très loin des sommes réellement soutirées l’année dernière.

Les raisons qui expliquent ce taux de signalement aussi faible sont multiples. Le Bureau de la concurrence avance qu’un nombre important de victimes préfère garder le silence par honte d’avoir été trompées. D’autres, dont une grande majorité d’entreprises, n’ont pas envie d’avoir leur nom associé à ces fraudes par souci de réputation.

Certains encore estiment que les sommes qui leur ont été retirées ne sont pas assez importantes pour entreprendre les démarches et signaler l’arnaque.

Un cumul de petites sommes qui constitue à terme un véritable butin pour les pirates.

Les 10 escroqueries les plus courantes au Canada en 2017

Fraudes liées aux achats en ligne: plus de 13 M$ 

Fraudes par virements bancaires électroniques / harponnage: plus de 20 M$

Fraudes liées aux rencontres en ligne: plus de 19 M$

Fausses offres d’emploi: plus de 5 M$

Fraudes liées à la cryptomonnaie: plus de 1,7 M$

Fraudes liées à l’impôt sur le revenu: plus de 5M$

Fraudes liées aux régimes amaigrissants miracles: montant indéterminé

Prêts accordés avec frais payables d’avance: 1,5 M$

Entrepreneurs louches: plus de 3 M$

Fausses factures: montant indéterminé

 

 


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

À surveiller: Canada Goose, CAE et Imperial Oil

Il y a 36 minutes | Jean Gagnon

Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Pourquoi le Royaume-Uni et les États-Unis sont considérés dangereux

BALADO. 20 000 expats ont noté leur tranquillité, leur sécurité personnelle et la stabilité politique dans 64 pays.

10 choses à savoir jeudi

Les réseaux 5G bourrés de failles, Freddie Mercury ressuscité par Google, Facebook Pay voit officiellement le jour.