La fée des dents plus chiche au Québec

Publié le 21/08/2014 à 14:24

La fée des dents plus chiche au Québec

Publié le 21/08/2014 à 14:24

Par lesaffaires.com

Ce n’est pas avec leurs dents de lait que les petits Québécois vont pouvoir se constituer une mise de fonds pour leur première maison, tant s’en faut. Dans la Belle Province, la fée des dents est gratteuse.

Au Québec, la fée des dents ne daigne même pas passer chez 13 % des bambins qui déposent leur quenotte sous l’oreiller. En moyenne, une petite dent d’enfant québécois ne recueille que de 2,06 $, contre 2,80 $ en moyenne au Canada. Bref, les jeunes Québécois monnaient moins bien molaires et canines que les autres Canadiens.

C’est ce qui ressort des résultats d’un sondage commandé par Visa Canada mené auprès de 1000 foyers canadiens.

Ce sont les enfant des provinces de l’Atlantique qui sont les plus choyés. En moyenne, un bambin de la côte est du pays reçoit 3,46$ pour chaque dent déposée sous l’oreiller. Mieux, 35% des enfants y obtiennent 5 $.

La fée des dents est aussi généreuses avec les jeunes Ontariens, qui reçoivent 3,21 $ par dent. Un enfant ontarien peut ainsi accumuler 64$ avec toutes ses dents, et 69$ pour les jeunes de la côte Atlantique. C’est vrai, c’est encore bien peu pour une mise de fonds sur une maison. Mais comme on sait, ce sont les premiers dollars économisés dans sa vie qui rapportent le plus.

Le sondage a été commandé par Visa pour faire la promotion d’une calculatrice financière en ligne qui permets aux enfants et à leurs parents de comparer leurs revenus avec des foyers comparables au pays.

À la une

Pourquoi les prix du bois d'oeuvre resteront élevés

23/06/2021 | François Normand

Une étude du Rosen Consulting Group montre un effondrement des stocks de nouvelles maisons aux États-Unis depuis 1968.

Chute rapide des prix du bois d’oeuvre

16/06/2021 | François Normand

La valeur des contrats à terme a diminué à 14 reprises au cours des 16 dernières séances de négociation.

Une femme de promesse

23/06/2021 | Emmanuel Martinez

Lyne Blanchette a courageusement repris l'entreprise le Ranch cunicole à la suite de la mort de son mari.