Endettement: les Québécois plus prudents que les Canadiens au premier trimestre

Publié le 09/06/2015 à 07:05

Endettement: les Québécois plus prudents que les Canadiens au premier trimestre

Publié le 09/06/2015 à 07:05

Par lesaffaires.com

Malgré la chute des prix du pétrole, les consommateurs québécois se sont endettés de façon plus prudente que leurs voisins ontariens et surtout les habitants des provinces de l’Ouest au premier trimestre.

Selon un rapport trimestriel de l’agence Equifax, la demande de nouveau crédit a progressé de 0,7% au Québec au cours des trois premiers mois de 2015 par rapport à la même période l’an dernier, tandis qu’elle a augmenté de 2,6% en Ontario et de 5,2% dans les provinces de l’Ouest.

La demande de nouveau crédit pour l’ensemble du pays s’est élevée de 2,7% au premier trimestre de 2015 en comparaison de la même période l’an dernier.

Lisez notre texte L'importance d'un bon score de crédit publié lundi

Les Québécois demeurent les consommateurs les moins endettés du pays, selon les données d’Equifax.

Excluant l’hypothèque, la dette moyenne des Montréalais s’établissait à 16,232$ à la fin du premier trimestre, en légère hausse par rapport à l’endettement moyen de 16107$ qui prévalait à la fin de 2014. À titre de comparaison, la dette moyenne des Torontois se trouvait à 19356$, celle des Vancouvérois se montait à 23281$ et celle des habitants de Calgary, à 27950$.

Feu rouge en Alberta

Par ailleurs, même s’ils accroissent leur endettement, les consommateurs canadiens continuent d’être de bons élèves et de respecter leurs engagements. Le taux de défaillance s’établit à seulement 1,12% pour l’ensemble du pays.

Cela dit, Equifax commence à constater une augmentation du taux de défaillance dans les riches provinces de l’Alberta et de la Saskatchewan. « Les prix du pétrole et les perspectives économiques futures font encore l'objet de débats, mais l'endettement moyen et le goût des consommateurs pour le nouveau crédit sont encore en hausse. À ce stade, une surveillance minutieuse est plus importante que jamais», dit par voie de communiqué Regina Malina, directrice principale, Idées décisionnelles à Equifax Canada.

Voici quelques données clés tirées de l’étude d’Equifax au premier trimestre de 2015:

2,7%: augmentation de la dette moyenne des consommateurs canadiens, excluant les prêts hypothécaires.

20910$: endettement moyen des Canadiens à la fin du premier trimestre.

+4,2%: c’est l’augmentation des prêts automobiles au cours des trois premiers mois de 2015. L’achat de véhicules continue d’être un des moteurs du crédit au pays.

-6,7%: c’est la diminution du nombre de faillites de consommateurs.

Les conclusions de ce rapport sont établies en fonction des données recueillies par Equifax Canada auprès de 25 millions de consommateurs uniques.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.