Devenez un chasseur de milles

Offert par Les affaires plus


Édition de Septembre 2015

Devenez un chasseur de milles

Offert par Les affaires plus


Édition de Septembre 2015

Par Claudine Hébert

Tirez profit de vos cartes de crédit. Conseils et astuces pour devenir un chasseur de milles.

Analyste en intelligence d’affaires chez Équation Humaine, Jean-Maximilien Voisine gagne un peu moins de 70 000 dollars par an. Pourtant, il traverse aisément l’Atlantique deux fois par année et visite l’Asie autant de fois sans grever son budget. Sa formule? Il est un chasseur de milles, un credit card churner, comme on les appelle en anglais. Un brasseur de cartes, si vous préférez.

Grâce à divers stratagèmes dont ils usent avec leurs cartes de crédit, sa conjointe et lui parviennent à accumuler 400 000 points et milles chaque année. En quatre ans, dit-il, son porte-monnaie a vu défiler 25 cartes de crédit différentes. Des cartes sans frais annuels pour la plupart, ou exonérées de frais pendant la première année.

« J’ai conservé ces cartes juste assez longtemps pour obtenir leurs primes de bienvenue et leurs primes de parrainage avant de fermer le compte pour éviter les frais annuels», explique ce consommateur averti.

Jean-Maximilien lance ces jours-ci un blogue, milesopedia.com. Ce sera le tout premier site francophone à traiter des stratégies qui permettent d’accélérer l’accumulation de points et de milles des divers programmes de fidélisation (cartes de crédit, hôtels, transporteurs aériens, etc.) offerts sur le marché. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, sa cote de crédit ne s’en porte pas plus mal. Elle est même excellente.

«Ce n’est pas tant le nombre élevé de cartes, mais plutôt les soldes en souffrance qui nuisent à la cote de crédit des particuliers», soulève Tim Ashby, vice-président solutions chez Equifax Canada.

Justement, JeanMaximilien Voisine, à l’instar de 70% des consommateurs canadiens, paie ses soldes rubis sur l’ongle, tous les mois. À moins d’être millionnaires ou d’utiliser sa ou ses cartes de crédit à des fins d’entreprise, très peu de gens au pays franchissent le cap des 300 000 points par an grâce à des astuces et des stratagèmes.

« Ils représentent 1 % de la population, maximum 2%», estime Patrick Sokja, président de RewardsCanada.ca, un site Web qui publie chaque année le palmarès des cartes de cré- dit les plus payantes en récompenses au pays. Ce qui n’empêche pas les consommateurs d’employer quelques trucs de ces credit churners pour accélérer l’accumulation des milles et des points dont ils ont besoin.

En page suivante, découvrez dix trucs!

À la une

Des fines herbes à la maison… comme dans l’espace!

24/10/2021 | Claudine Hébert

Plantaform pourrait bien avoir créé le prochain appareil à dosettes à faire fureur.

Le rapport ESG, de quessé?

01/10/2021 | Jean Décary

INVESTISSEMENT RESPONSABLE. «Ce rapport, c’est pratiquement de la reddition de comptes.»

Hydrogène vert et biocarburants: une future stratégie interventionniste

22/10/2021 | François Normand

ANALYSE. Les Affaires dévoile les grandes lignes de la stratégie que Québec annoncera dans les prochaines semaines.