Assurance auto: beaucoup plus cher pour les Montréalais

Publié le 14/11/2017 à 13:59

Assurance auto: beaucoup plus cher pour les Montréalais

Publié le 14/11/2017 à 13:59

Par La Presse Canadienne

Photo:123rf

Les automobilistes de Montréal paient près de 23 % plus cher pour assurer leur véhicule que ceux qui habitent les autres grandes villes du Québec.

L'étude que le comparateur d'assurances Kanetix.ca publie mardi précise que les Montréalais paient annuellement 756 $ en moyenne comparativement à 616 $ pour les résidents des autres grandes villes québécoises.

Pour établir des moyennes, Kanetix.ca a utilisé le profil d'un automobiliste type âgé de 35 ans qui conduit une Honda Civic 2014 et possède un excellent dossier de conduite.

Après Montréal, le coût moyen annuel le plus élevé de l'assurance automobile a été relevé, dans l'ordre, à Laval, Gatineau, Terrebonne, Longueuil, Trois-Rivières, Sherbrooke, Québec, Saguenay et Lévis.

L'étude signale que dans certaines banlieues de la métropole, l'assurance auto est considérablement plus abordable qu'à Montréal; par exemple, 593 $ à Repentigny, 592 $ à Blainville, 590 $ à Saint-Jérôme, 577 $ à Brossard et 556 $ à Mirabel. Les résidents des banlieues paient donc entre 160 $ et 200 $ de moins par an que les Montréalais.

Kanetix.ca souligne que la taille d'une ville n'est pas le seul facteur qui influence le coût de l'assurance auto. Un prix tient aussi compte du nombre de réclamations faites aux assureurs.

 

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

Il y a 27 minutes | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

L'ordinateur personnel revient en force grâce au télétravail

Il y a 51 minutes | AFP

«Ce qui reste à déterminer c’est si la demande et le haut niveau d’utilisation vont se poursuivre pendant la récession».

Les producteurs serricoles obtiennent un tarif préférentiel d'Hydro-Québec

L’annonce de vendredi étand ce tarif préférentiel aux producteurs dont la puissance installée est de 50 kW.