Flextherm : l’innovation pour propulser la croissance

Publié le 15/12/2015 à 12:13

Flextherm : l’innovation pour propulser la croissance

Publié le 15/12/2015 à 12:13

Le combustible de la croissance chez Flextherm, c’est l’innovation. Chaque année, la PME de Longueuil lance une ou deux nouveautés, dont certaines lui permettent de pénétrer de nouveaux segments de marché.

Retour à L'observatoire de la croissance

Depuis son année fiscale 2012-2013, Flextherm maintient une croissance annuelle variant entre 12 et 15 %. Certes, la réputation bien installée de l’entreprise spécialisée dans les planchers chauffants, fondée par Philippe Charron en août 1991, y est pour quelque chose.

Mais il y a plus, selon le directeur du développement des affaires Stéphane Lettre. « Les deux piliers de notre croissance sont le lancement soutenu de produits innovants, et la recherche constante de nouveaux clients, dit-il. Il faut d’abord innover, puis oeuvrer sans relâche pour faire adopter nos nouveaux produits par les distributeurs, mais aussi par les électriciens, les détaillants de revêtements de sol, les carreleurs, etc. »

Si le marché dominant de l’entreprise demeure le Québec, elle est aussi très active au Canada, aux États-Unis et même en Chine. Lors de l’entrevue, Stéphane Lettre se trouvait d’ailleurs à Toronto, où il amorçait une opération charme à la grand-messe du design et de l’architecture IIDEX Canada, avec quelques autres manufacturiers invités par le Bureau du Québec à Toronto. Flextherm comptait y faire valoir l’avantage de ses produits pour de grands projets comme des hôtels ou des tours à condos.

La firme, qui emploie 47 personnes au total, compte sur quatre représentants au Québec, deux en Ontario et un en Colombie-Britannique. Elle a aussi un directeur des ventes aux États-Unis et des agents dans quelques autres pays.

Renouvellement perpétuel

Flextherm mise également les efforts en R-D, avec quatre employés qui s’y consacrent exclusivement. On retrouve dans cette équipe un expert en plasturgie (transformation des matières plastiques), un spécialiste des normes (CSA, UL, etc.) et des employés issus du milieu de la construction et spécialisés dans l’installation en chantier de ce type de produits. Pas question de sortir un produit qui deviendra un casse-tête pour les installateurs !

Les innovations issues de cette équipe de R-D ont un impact direct sur la croissance du chiffre d’affaires. L’an dernier, le lancement de la Trame Enfouissement EXPRESS a permis de quasiment quintupler les ventes dans la catégorie de l’enfouissement. Composé d’un câble disposé sur un substrat autocollant, ce produit est spécialement conçu pour l’enfouissement dans le béton. « C’est important pour les entrepreneurs, qui utilisaient traditionnellement des câbles chauffants disposés en surface, poursuit Stéphane Lettre. C’est plus long, plus complexe, et donc plus coûteux que notre produit, lequel s’installe directement dans le béton. »

En octobre dernier, Flextherm lançait une gamme de câbles autorégulants pour le déglaçage de toitures et de gouttières, et pour la prévention du gel des tuyaux. Ce faisant, elle faisait un premier pas dans le marché des installations extérieures. « Avant cela, nous étions centrés exclusivement sur les planchers chauffants à l’intérieur », précise Stéphane Lettre.

Flextherm entend poursuivre avec la même stratégie à l’avenir, d’autant qu’elle juge la catégorie des planchers chauffants encore en processus d’adoption. « Ce n’est pas tout le monde qui en a, loin de là, note Stéphane Lettre. Il y a donc encore de bonnes perspectives d’avenir. »

À suivre dans cette section

À la une

Bourse: Wall Street en petite hausse après l'accord sino-américain

Mis à jour le 13/12/2019 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La victoire électorale de Boris Johnson au Royaume-Uni a aussi influencé les marchés.

Titres en action: Empire (IGA), Transat, Transcontinental...

13/12/2019 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Un FNB peut-il faire faillite?

13/12/2019 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. N’importe quelle entreprise peut théoriquement faire faillite, pourquoi pas un fonds négocié en Bourse?