La santé mentale des entrepreneurs: oser en parler

Publié le 08/11/2021 à 00:01

Plusieurs études démontrent que la crise pandémique a empiré les problèmes de santé mentale, notamment dans le monde du travail. La détresse que vivent certains entrepreneurs n’est donc pas à négliger. Dans le cadre de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, la Ville de Montréal souhaite sensibiliser les entrepreneurs aux ressources en place pour leur venir en aide.

Au Québec, des centaines de milliers de personnes connaissent l’anxiété, la dépression ou des troubles bipolaires. En outre, une personne sur cinq au Canada souffrira d’un problème de santé mentale au cours de sa vie.

« La pandémie est venue exacerber les problèmes de santé mentale, note Jean-Rémy Provost, directeur général de l’organisme Relief. On n’a jamais connu, en temps de paix, un stress social aussi intense que maintenant. La bonne nouvelle : on n’en a jamais autant parlé. En entreprise, les dirigeants s’intéressent davantage à ce qui peut être fait. »

L’entrepreneur Martin Enault estime que la santé mentale reste un sujet tabou que certains préfèrent cacher en raison du leadership à exercer, de la concurrence à maintenir et des profits à engranger. « La pandémie a créé une “tempête parfaite” pour la santé mentale des entrepreneurs, dit-il. La pression a augmenté de façon impressionnante. Moi-même, j’ai dû consulter davantage. On a beau vouloir avancer, quand tout devient flou et noir et qu’on ressent de la détresse, il faut consulter. »

Relief a d’ailleurs vu une augmentation de 30 % des demandes d’aide depuis le début de la pandémie. L’organisme a lancé son programme Relief Affaires en septembre pour appuyer les entrepreneurs.

« Quand les employés voient que la direction embarque, ça fait boule de neige. On a vécu ça récemment avec une organisation québécoise. Il y a eu un engagement pris par la PDG; un engagement qui s’est rendu jusqu’aux employés en passant par les gestionnaires. Ce n’est pas juste une formation ou une conférence qui change les choses, mais une vision à 360 degrés. »

Sans remplacer un programme d’aide aux employés, le soutien à l’autogestion comme troisième pilier après l’aide médicale et la psychothérapie constitue le principe défendu par Relief. « Entre les premiers symptômes et la prise en charge immédiate, il y a toute une série de mesures qui peuvent être prises pour aider les personnes », indique Jean-Rémy Provost. 

« La personne qui a mal au bras va se présenter à la clinique tôt ou tard, continue M. Provost. Ça devrait être la même chose en santé mentale. Il y a des signaux, mais on ne les associe pas à la santé mentale en se disant que c’est normal avec le stress. L’insomnie, le manque d’appétit ou de concentration... ce n’est pas normal. »

Martin Enault note que le silence entourant la santé mentale des entrepreneurs persiste parce que ceux-ci sont considérés comme des « superhéros » qui ont réponse à tout et qui n’éprouvent jamais de problèmes. Le reconnaître, prendre des engagements clairs et consulter sont les premiers pas à réaliser.

« Quand on s’éduque collectivement et qu’on remet la santé mentale au cœur de l’entreprise, conclut-il, on devient apte à s’entraider et à savoir quoi faire pour, au moins, réduire la pression et augmenter le bonheur des gens. »

Des ressources pour les entrepreneurs

Relief

Depuis 30 ans, Relief vient en aide aux Québécois, dont les entrepreneurs, pour passer au travers des hauts et des bas de l’anxiété, de la dépression et de la bipolarité.

Réseau mentorat

Depuis 20 ans, ce réseau de la Fondation de l’entrepreneurship a plusieurs points de services au Québec pour diriger les entrepreneurs vers des ressources disponibles. Le 25 janvier 2022, le Réseau mentorat présentera la webconférence gratuite Mentors : des alliés au mieux-être des entrepreneurs.

Le Parachute

Entreprise québécoise qui, du 16 au 19 novembre 2021, organise Le grand saut, un sommet en ligne pour la santé et le bien-être des entrepreneurs.

Apollo13

Entreprise québécoise qui, depuis huit ans, offre du mentorat aux start-ups, entre autres pour encourager les saines habitudes de santé mentale et physique.

Institut Alpha

Plateforme française qui offre beaucoup de webconférences gratuites, notamment sur la gestion efficace et durable du stress.

À la une

Mini-budget Girard: un exercice d'équilibriste

Mis à jour à 13:06 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. Éric Girard avait raison d’afficher un large sourire quand il a présenté son mini-budget.

Négocions un Buy North American, ça presse!

ANALYSE. Le nationalisme économique et le protectionnisme aux É.-U. sont là pour de bon. Il faut un «game changer».

Que la politique s'occupe mieux de nous!

COURRIER DES LECTEURS. Le taux de participation, je l’ai aussi en travers de la gorge! Mais pas pour les mêmes raisons…