Québec mise sur la modernisation de la papetière Kruger

Publié le 26/02/2021 à 11:34

Québec mise sur la modernisation de la papetière Kruger

Publié le 26/02/2021 à 11:34

Par La Presse Canadienne

(Photo: Jacques Boissinot pour La Presse canadienne)

La papetière Kruger est une fois de plus épaulée par Québec dans le cadre de projets d’investissements estimés à plus de 386 millions $, afin notamment d’accélérer son virage vers la fabrication de papier tissu.

Investissement Québec (IQ) prêtera 165 millions $ à l’entreprise pour relancer le site de Brompton, à Sherbrooke, dont la fermeture avait été annoncée en septembre dernier. Le projet estimé à 240 millions $ consiste à implanter des lignes de production pour le papier hygiénique et le papier-mouchoir.

Annoncé vendredi par le ministre de l’Économie et de l’Innovation Pierre Fitzgibbon, il devrait permettre la création de 169 emplois d’ici 2025.

Parallèlement, 146,1 millions $ — dont 34,8 millions $ proviendront du bras financier de l’État québécois — seront déployés pour moderniser l’usine de papier couché Wayagamack située à Trois-Rivières, ce qui devrait permettre de maintenir 294 emplois et sécuriser le « régime de retraite des employés ».

Kruger, qui a bénéficié du soutien de l’État à plus d’une reprise au cours des dernières années, a expliqué que les activités de sa nouvelle usine de papier tissu de Sherbrooke, un projet de 575 millions $ annoncé en 2018, avaient démarré. Environ 180 travailleurs devraient être embauchés.

Le gouvernement Legault a expliqué avoir travaillé pendant « plusieurs mois » avec l’entreprise pour « arriver à un plan de repositionnement » pour l’usine de Brompton ainsi que la modernisation du site Wayagamack.

Dans la mise à jour économique automnale, Québec avait signalé ne pas nécessairement s’attendre à revoir les 125 millions $ prêtés à Kruger dans son projet d’usine de fabrication de papiers tissu à Sherbrooke.

Kruger, dont le siège social est établi à Montréal, compte plus de 5000 employés, dont au moins 2600 au Québec. La compagnie exploite 20 sites — 12 dans la province, sept dans le reste du pays et un autre situé aux États-Unis.

 

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.