Saint-Sauveur: un Manoir qui rapporte

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

Saint-Sauveur: un Manoir qui rapporte

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

Par Claudine Hébert

On retrouve au Manoir ­Saint-Sauveur plus de 23 000 pieds carrés d’espaces congrès sous un même toit, dont deux grandes salles très appréciées par les organisateurs provenant du monde associatif qui jumellent un salon d’exposants à leur événement. (Photo: courtoisie)

RÉUNIONS ET CONGRÈS. Tout comme les Cantons-de-l'Est, les Laurentides s'inscrivent à trois reprises au classement Les Affaires des destinations québécoises les plus prisées pour les congrès et événements grâce à Saint-Sauveur, qui en occupe le 10e rang.

Dans les faits, cette position revient au Manoir Saint-Sauveur, qui a reçu l'ensemble des 121 congrès et événements de 40 nuitées et plus qui se sont tenus dans la municipalité en 2018. «C'est le double des activités d'il y a cinq ans», souligne Carole Tétrault, directrice des ventes du Manoir. Et avec près de 150 événements majeurs prévus, 2019 s'annonce encore mieux, ajoute-t-elle.

Durant ces cinq ans, plus de 13 millions de dollars ont été investis pour agrandir et rafraîchir l'établissement de 252 chambres et suites, qui s'affiche comme «le plus grand centre de congrès des Laurentides». On y retrouve plus de 23 000 pieds carrés d'espaces congrès sous un même toit, dont deux grandes salles très appréciées par les organisateurs provenant du monde associatif qui jumellent un salon d'exposants à leur événement. D'ailleurs, la clientèle associative représente 65 % du tourisme d'affaires de l'établissement, indique Mme Tétrault.

D'ici le printemps 2020, quatre autres millions seront injectés pour revitaliser les 88 chambres qui n'avaient pas encore été retouchées. Une partie des investissements déjà faits a aussi servi à revoir l'ensemble de l'offre alimentaire du complexe. Outre le restaurant Le M Steak Moderne, ouvert il y a deux ans, un camion-restaurant a été installé aux abords de la piscine cet été. «Si on veut attirer la clientèle d'affaires, la qualité de la nourriture doit être sans reproche, dit la directrice des ventes. C'est devenu l'un des critères majeurs pour courtiser les entreprises du grand Montréal, d'Ottawa et de Toronto.»

L'équipe du Manoir a d'ailleurs réussi à convaincre une dizaine d'entreprises de la Ville Reine de venir à Saint-Sauveur en 2018. Un nombre qui n'a pas fini d'augmenter, assure Carole Tétrault.

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une: nos meilleures recettes pour vous adapter à la crise

Édition du 13 Mai 2020 | Les Affaires

«La vie t'offre un citron? Fais-en de la limonade», selon l'adage. Voici nos meilleurs ingrédients pour y arriver.

Tourisme d'affaires: vague d'annulations à cause de la COVID-19

Montréal a vu au moins 70 de ces événements être annulés depuis le début de la pandémie.

OPINION À la une: atteindre rapidement la maturité numérique pour survivre à la crise
Édition du 15 Avril 2020 | Les Affaires
À la une: l'herbe est-elle vraiment plus verte en banlieue?
Édition du 11 Mars 2020 | Les Affaires
À la une: liés en amour... et en affaires
Édition du 12 Février 2020 | Les Affaires

À la une

Bourse: Wall Street mise sur la reprise économique

Mis à jour le 02/06/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La levée graduelle des mesures de restriction l’emporta sur les inquiétudes liées aux tensions.

Titres en action: Molson Coors, Zynga, Facebook

Mis à jour le 02/06/2020 | La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Les vendeurs d'armes à feu flambent à Wall Street

02/06/2020 | AFP

Le nombre de dossiers déposés pour une vérification des antécédents avant l’achat d’une arme à feu a déjà augmenté.