Orford: la destination chouchou des Cantons-de-l'Est

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

Orford: la destination chouchou des Cantons-de-l'Est

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

Par Claudine Hébert

Une des adresses qui contribue à la popularité de la destination depuis dix ans est l’hôtel ­Estrimont ­Suites & ­Spa, qui accueille chaque année de 90 à 100 événements de 40 nuitées et plus. (Photo: courtoisie)

RÉUNIONS ET CONGRÈS. Très appréciée par les organisateurs en quête d'un environnement champêtre, Orford se hisse au 4e rang des destinations congrès et événements les plus courues de la province en 2018.

Orford double ses voisines Sherbrooke et Bromont (ex aequo au 8e rang) avec 257 événements d'affaires de 40 nuitées et plus l'an dernier. Elle est donc la destination numéro un de la région des Cantons-de-l'Est.

Une performance qui repose entre autres sur les activités tenues à deux hôtels Villegia, soit le Manoir des Sables et le Chéribourg. À eux deux, ils ont accueilli 165 événements majeurs, ce qui représente près de 65 % du tourisme d'affaires d'Orford.

La recette du groupe ? «Il faut savoir cibler la bonne taille d'événements pour se distinguer de la concurrence», répond Christine Paquette, directrice des ventes et marketing pour le groupe Villegia. Chacun des deux hôtels orferois convient ainsi aux événements de 100 à 125 délégués. «Et parce que nos deux établissements sont voisins, nous pouvons également recevoir des congrès de 250 participants avec un service de navette», ajoute-t-elle.

L'autre adresse qui contribue à la popularité de la destination depuis dix ans est l'hôtel Estrimont Suites & Spa, qui accueille chaque année de 90 à 100 événements de 40 nuitées et plus. Des projets de rénovation figurent d'ailleurs dans les plans de l'associé François Dallaire, redevenu directeur général de l'établissement en janvier dernier. En attendant, tout près de 150 000 $ ont été investis cet été pour revoir la signature du restaurant, rebaptisé Tomahawk grill, rafraîchir les aires communes et changer tout le mobilier de la piscine.

 

Le Golf du Manoir des Sables fait partie des clubs les plus appréciés au Québec. (Photo: courtoisie)

Le complexe Espace 4 Saisons, qui compte 82 chambres depuis l'ajout de ses 54 unités en 2016, complète le quatuor hôtelier qui fait l'attrait d'Orford. «Propriété du groupe PAL + [qui détient également le train touristique Orford Express, le bateau d'Escapades Memphrémagog, le restaurant OMG à Sherbrooke et l'Hôtel Étoile-sur-le-Lac à Magog], notre établissement permet d'offrir une diversité d'activités aux participants. C'est un facteur très apprécié par les organisateurs», souligne Danielle Godin, directrice des ventes d'Espace 4 Saisons.

Pour ces derniers, Orford possède un autre atout : le Centre de villégiature Jouvence. L'établissement situé en bordure du lac Stukely a été témoin d'une trentaine d'événements d'affaires en 2018, indique Martin Lavoie, son directeur des ventes et marketing. Des entreprises privées, mais aussi des groupes universitaires privilégient ce centre de plein air pour des rencontres annuelles, des fêtes de Noël et surtout pour le terrain de jeu propice aux activités de consolidation d'équipe.

Puisque le tourisme d'affaires se porte très bien à Orford, Tourisme Memphrémagog souhaite exploiter cette notoriété comme levier pour augmenter son volume de tourisme d'agrément, confie Noémie Poirier, agente au développement touristique. L'organisme cherche actuellement un consultant afin de l'aider dans ses démarches.

Sur le même sujet

Vers la création d'un troisième parti à Washington?

15/01/2021 | François Normand

ANALYSE — L'histoire américaine est parsemée de tiers partis ou de candidats indépendants lors des présidentielles.

Bourse: Wall Street près de l'équilibre, frappée par la COVID-19

Mis à jour le 21/12/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés sont sous pression en raison de la nouvelle variante du coronavirus.

OPINION À la une: chapeau les PDG!
Édition du 25 Novembre 2020 | Les Affaires
À la une: l'altruisme a de la valeur
Édition du 11 Novembre 2020 | Les Affaires
À la une: ces PME qui sont loin de reposer en paix
Édition du 28 Octobre 2020 | Les Affaires

À la une

Pourquoi les prix du bois d'oeuvre resteront élevés

23/06/2021 | François Normand

Une étude du Rosen Consulting Group montre un effondrement des stocks de nouvelles maisons aux États-Unis depuis 1968.

Chute rapide des prix du bois d’oeuvre

16/06/2021 | François Normand

La valeur des contrats à terme a diminué à 14 reprises au cours des 16 dernières séances de négociation.

Une femme de promesse

23/06/2021 | Emmanuel Martinez

Lyne Blanchette a courageusement repris l'entreprise le Ranch cunicole à la suite de la mort de son mari.