Le Centre de villégiature Tremblant ambitionne de réinventer vos réunions

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

Le Centre de villégiature Tremblant ambitionne de réinventer vos réunions

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

Par Claudine Hébert

En 2018, 245 événements de 40 nuitées et plus se sont tenus à Mont-Tremblant, ce qui a permis à la destination de consolider sa place au sein du top 5 des destinations de réunion au ­Québec. (Photo: courtoisie)

RÉUNIONS ET CONGRÈS. Il y a six ans, l'Association de villégiature Tremblant (AVT) a convaincu les hôteliers situés au pied de la montagne du même nom de faire équipe afin que la destination perce davantage le marché du tourisme d'affaires. La stratégie a fonctionné. En 2018, 245 événements de 40 nuitées et plus s'y sont tenus, ce qui a permis à Mont-Tremblant de consolider sa place au sein du top 5 des destinations de réunion au Québec.

Depuis le début de cette collaboration entre les partenaires hôteliers, l'équipe des ventes de l'AVT multiplie les activités promotionnelles afin de courtiser les entreprises du Grand Montréal et des agglomérations d'Ottawa et de Toronto. «Ces trois marchés représentent plus de 70 % du tourisme d'affaires de la destination. Des entreprises qui proviennent essentiellement des secteurs financier, pharmaceutique, des ressources naturelles, du milieu juridique et du commerce de détail», signale Pierre Bertrand, directeur général de l'AVT.

Tournées de familiarisation, salons consacrés à l'industrie du congrès, rencontres chez les clients : au moins une dizaine d'activités sont réalisées chaque année pour vendre le village piétonnier et ses 1900 unités d'hébergement, sa trentaine de restaurants et ses quelque 60 000 pieds carrés d'espaces de réunion, poursuit Marie-Chantal Thibault, chef de service ventes groupes et congrès à l'AVT. Et l'exercice s'avère très concluant. «Au moins un organisateur sur deux qui participe à nos activités nous choisit comme destination», soutient Mme Thibault.

 

Marie-Chantal ­Thibault, chef de service ventes groupes et congrès à l’Association de villégiature ­Tremblant (Photo: courtoisie)

Beaucoup d'efforts sont consacrés à vendre le potentiel de Mont-Tremblant à organiser des rencontres réinventées, soutient-elle. «Nous ne voulons pas - et nous ne pouvons pas - nous comparer à de grandes villes comme Montréal ou Québec. Cependant, nous pouvons nous démarquer par nos différents espaces. La nature est à nos portes, ce qui nous permet de proposer des formules distinctes, tels des 5 à 7 sur le ponton ou un souper au sommet de la montagne.» D'ailleurs, de récents travaux de plus de 17 M $ ont, entre autres, permis d'agrandir Le Grand Manitou qui y trône. Ce vaste espace de restauration compte désormais 1 400 places pour la tenue de banquets, cocktails et autres événements. Une roulotte alimentaire qui se déplacera en montagne sera aussi disponible dès cet automne.

La destination propose également des salles traditionnelles, rappelle Mme Thibault. Le Fairmont Tremblant, construit en 1996, dispose du plus grand complexe congrès de la destination, avec plus de 22 000 pieds carrés. «Le volet congrès et événements représente d'ailleurs plus de 40 % de la clientèle qui fréquente notre établissement 5 étoiles de 314 chambres», indique son directeur général, Patrick Lamy.

«La plus grande force de l'Association de villégiature Tremblant, c'est d'avoir pris le temps de définir notre produit dans sa totalité avant d'aller courtiser les clients d'affaires. Nous avons pris le temps de savoir qui nous sommes et de maîtriser les avantages de notre terrain de jeu», conclut Marie-Chantal Thibault.

Sur le même sujet

Vers la création d'un troisième parti à Washington?

15/01/2021 | François Normand

ANALYSE — L'histoire américaine est parsemée de tiers partis ou de candidats indépendants lors des présidentielles.

Bourse: Wall Street près de l'équilibre, frappée par la COVID-19

Mis à jour le 21/12/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés sont sous pression en raison de la nouvelle variante du coronavirus.

OPINION À la une: chapeau les PDG!
Édition du 25 Novembre 2020 | Les Affaires
À la une: l'altruisme a de la valeur
Édition du 11 Novembre 2020 | Les Affaires
À la une: ces PME qui sont loin de reposer en paix
Édition du 28 Octobre 2020 | Les Affaires

À la une

Le vaccin de Pfizer sera complètement approuvé aux États-Unis d'ici septembre

08:57 | AFP

Tous les vaccins ont été approuvés d'urgence de façon temporaire. Cette autorisation sera permanente.

New York instaure le passeport vaccinal

03/08/2021 | AFP

Il s'agit de la première ville américaine à exiger une preuve de vaccination pour accéder à des établissements.

COVID-19: les inquiétudes des Canadiens augmentent, selon un sondage

Les gens sont plus nombreux à penser que le pire de la pandémie n'est pas passé.