REER-CELI : six stratégies de fin d'année

Publié le 01/01/2013 à 10:56, mis à jour le 23/01/2013 à 10:47

REER-CELI : six stratégies de fin d'année

Publié le 01/01/2013 à 10:56, mis à jour le 23/01/2013 à 10:47

REER 2013. La fin de l’année approche à grands pas et les contribuables peuvent mettre en place des stratégies simples afin de composer avec les règles du régime enregistré d’épargne-retraite (REER) et du compte d’épargne libre d’impôt (CELI). En voici six, proposées par des fiscalistes.

Cotiser au REER du conjoint en décembre, plutôt qu'en février

Un particulier devrait prendre l'habitude de contribuer au REER de son conjoint en décembre plutôt qu'en février. En effet, selon les règles fiscales, tous les retraits effectués à un REER du conjoint qui ont fait l'objet d'une déduction fiscale au cours de l'année du retrait ou au cours des deux années d'imposition qui précèdent le retrait sont imposables pour celui qui verse les cotisations et non pour son conjoint, lit-on dans le manuel du Cours sur le commerce des valeurs mobilières au Canada de CSI.

« Si vous versez votre cotisation pour 2012 au REER de votre conjoint le 1er janvier 2013, plutôt que le 31 décembre 2012, votre conjoint devra attendre au 1er janvier 2016 pour retirer ce montant, si vous ne voulez pas qu'il vous soit attribué. Vous ne devriez donc pas attendre au mois de janvier ou février pour cotiser au REER de votre conjoint, même si c'est souvent ce que vous faites dans le cas de votre propre REER », conseille le livre Vous, votre famille et le fisc 2013, publié par KPMG.

À la une

Bourse: des prises de profits coupent l'élan de Wall Street qui termine en ordre dispersé

Mis à jour le 11/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Metro, Stella-Jones et CAE

11/08/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Metro, Stella-Jones et CAE? Voici quelques recommandations d’analystes

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

11/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.