Finaliste 2010 - Denis Savard aime se mesurer à plus grand que lui

Publié le 27/02/2010 à 00:00, mis à jour le 04/02/2012 à 12:28

Finaliste 2010 - Denis Savard aime se mesurer à plus grand que lui

Publié le 27/02/2010 à 00:00, mis à jour le 04/02/2012 à 12:28

David qui avale Goliath. C'est ainsi qu'on pourrait résumer les deux transactions pilotées récemment par le président et chef de la direction de CT-Paiement. En l'espace de 12 mois, Denis Savard a ainsi réussi à combiner les solutions de paiement de deux grandes entreprises, CGI et Telus, à l'intérieur de sa propre entreprise de services de paiement électronique.

CT-Paiement, anciennement connue sous le nom de Centrale Taxes, oeuvre dans deux secteurs : le traitement électronique de paiement par cartes de crédit et de débit, et le paiement électronique de comptes de taxes foncières. Grâce à l'achat de la division de paiement de Telus, l'entreprise de 50 employés a fait passer de 10 millions à 110 millions le nombre de transactions qu'elle traite par an, pour une valeur d'environ 15 milliards de dollars. Elle étend aussi ses activités à l'ensemble du pays.

Ententes satisfaisantes

Ces deux acquisitions ont permis au président de CT-Paiement, finaliste du Prix du PDG de l'année SGF 2010, de pratiquer son sport favori : la négociation. Négocier d'égal à égal avec des entreprises milliardaires, ce n'est pas rien ! " J'adore ça ! lance Denis Savard, qui a la réputation d'être patient et persévérant. Mais ce que j'aime par-dessus tout, c'est parvenir à une entente satisfaisante pour les deux parties. "

Le dirigeant a aussi participé à la recherche de financement et aux négociations qui s'y rattachent. Ainsi, c'est lui qui a convaincu le Fonds de solidarité FTQ, la Banque Nationale et Investissement Québec d'être de la partie.

Chacune des solutions de CGI et de Telus a des atouts et des lacunes, cependant les forces de l'une comblent les faiblesses de l'autre. C'est ce qui a incité Denis Savard à réaliser coup sur coup les deux transactions. " En réalisant l'interface des deux plateformes, nous obtenions une solution beaucoup plus performante. "

Défi : bien s'entourer

Le parcours de Denis Savard n'est pas banal. Il a commencé sa carrière en tant que évaluateur immobilier, puis comme courtier, pour ensuite bifurquer vers les TI en 1992. Il a alors fondé Info-Titre, une firme spécialisée dans la consultation et la publication en ligne des sûretés et garanties des financements hypothécaires pour les institutions financières.

" La vingtaine d'agents immobiliers que je chapeautais me demandaient constamment des avances sur leurs commissions, explique-t-il. J'ai eu l'idée d'Info-Titre pour accélérer la transmission des données entre notaires et institutions financières et conséquemment, la clôture des transactions. " L'entreprise a depuis été vendue à BCE Emergis.

Denis Savard ne connaissait alors pas grand-chose à l'informatique. Mais il sait bien s'entourer. " Le rôle d'un président, c'est d'aller chercher des gens qui puissent réaliser ce qu'il n'est pas capable de faire et de les rallier à sa vision ", résume-t-il.

Sa vision pour CT-Paiement ? " Devenir le plus important acteur neutre du pays dans le secteur du paiement électronique. Nous voulons aussi conclure des alliances avec des entreprises américaines et européennes pour desservir nos clients en affaires à l'étranger. " Denis Savard a déjà entrepris des pourparlers en vue d'une autre acquisition. Mais pour en savoir plus, il faudra attendre environ six mois...

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Bourse: le Dow Jones termine en hausse de 2%

09:56 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le redémarrage économique des États-Unis stimule la bourse.

Titres en action: American Airlines, Lufthansa, Nissan, Warner Music

Mis à jour à 16:40 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Repousser les limites

BLOGUE INVITÉ. La pandémie a été un laboratoire d’expérimentation exceptionnel pour plusieurs entreprises.