L'avenir est aux bonbons assortis !

Publié le 15/09/2012 à 00:00, mis à jour le 21/09/2012 à 09:28

L'avenir est aux bonbons assortis !

Publié le 15/09/2012 à 00:00, mis à jour le 21/09/2012 à 09:28

Des chanteurs d'opéra et des médecins commencent à faire leur apparition au sein des promotions. « Aujourd'hui, on a souvent dans la même classe de MBA des ingénieurs, des infirmières, des musiciens », constate Michael Wybo, directeur du programme MBA de HEC Montréal. Et c'est une nouveauté.


La clientèle issue du monde des affaires et des sciences appliquées cède peu à peu la place à d'autres disciplines. Actuellement, un phénomène de diversification se manifeste. La proportion d'étudiants diplômés en administration tend même à diminuer.


« Cette année, 14 % des étudiants proviennent des sciences pures par rapport à 6 % habituellement », note Robert Desmarteau, directeur du MBA pour cadres de l'ESG UQAM. Un plus grand nombre vient aussi des sciences biologiques et de la santé, et 20 % sont issus des sciences humaines.


Autre nouveauté concernant les profils : l'arrivée de titulaires d'un doctorat. « D'habitude, on a un diplômé du 3e cycle par cohorte. Cette année, six ont un doctorat et 14 sont titulaires d'une maîtrise, sur un total de 84 étudiants », poursuit Robert Desmarteau.


Il croit que « l'avenir du MBA, c'est d'avoir des bonbons mélangés » : des diplômés aux profils de carrière très variés, qui veulent décrocher un MBA pour briguer des postes administratifs à responsabilité ou réorienter leur carrière dans d'autres secteurs.


Une tendance qui oblige les universités à « faire preuve d'ouverture d'esprit à l'égard de nouvelles disciplines » qui contribueront, selon M. Desmarteau, à assurer l'avenir des MBA.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

On est bons !
Mis à jour le 21/09/2012

La course aux classements
Mis à jour le 21/09/2012

Deux nouveaux programmes
Mis à jour le 21/09/2012

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.