Une industrie qui tarde à se former


Édition du 10 Mars 2021

INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION. La formation sera un aspect important pour que l'industrie de la construction arrive à appliquer les nouvelles exigences écoénergétiques provinciales, selon des spécialistes en efficacité énergétique. Architectes, ingénieurs, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Québec injecte 120 M$ dans le secteur de la construction

L'objectif principal est de soutenir l'industrie dans l'accélération des projets d'infrastructure.

Construction: 35% de taux d'abandon après 5 ans

Environ 35% de ceux qui entrent dans l’industrie de la construction abandonnent en moins de cinq ans.

À la une

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.