Vanessa Cherenfant: influencer le monde grâce au bénévolat

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Novembre 2018

Vanessa Cherenfant: influencer le monde grâce au bénévolat

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Novembre 2018

«J’ai souvent été la seule femme ingénieure parmi les hommes, alors je tiens à aider les autres femmes à se réaliser dans ce secteur», dit Vanessa Cherenfant.

Depuis son arrivée d’Haïti il y a 15 ans, le bénévolat a toujours fait partie intégrante de la vie de Vanessa Cherenfant. 

Pendant ses études à l’École Polytechnique de Montréal, elle fonde l’association Polycultures pour favoriser l’intégration des nouveaux arrivants et promouvoir les échanges culturels entre les étudiants québécois et ceux venus d’ailleurs. 

Une fois diplômée en 2008, elle œuvre à l’amélioration des performances de Bombardier puis des entreprises clientes du Groupe Createch. 

Ensuite, elle monte une start-up dans le domaine du voyage, dirige les ventes et l’accompagnement de la clientèle de GSOFT puis d’Officevibe, un produit issu du concepteur de logiciels montréalais. 

Présentement, elle est directrice générale de Sadax Technologies, qui propose des solutions numériques aux PME. 

Parallèlement à cette carrière menée tambour battant, Vanessa Cherenfant continue de s’impliquer bénévolement. 

« Contribuer à définir le monde selon mes valeurs, que sont la diversité, l’ouverture, le partage et l’entraide, est important pour moi », souligne-t-elle. 

Être responsable 

C’est Vanessa Cherenfant qui a été responsable de la mise en place du programme Entrepreneurs de la Jeune Chambre de commerce. 

Et depuis trois ans, elle est responsable de l’élaboration du curriculum du programme Technovation Montréal. Cette compétition de création d’applications mobiles s’adresse aux adolescentes. 

Filles et techno 

L’idée est de faire découvrir le domaine de la technologie aux jeunes filles et de leur montrer qu’il peut leur offrir des carrières intéressantes. 

« J’ai souvent été la seule femme ingénieure parmi les hommes, alors je tiens à aider les autres femmes à se réaliser dans ce secteur », met-elle en avant.  

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «FEMMES D'AFFAIRES DU QUÉBEC 2018»

 

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Vingt recommandations pour relancer Montréal

À ce sujet, la mairesse Valérie Plante a assuré que la relance devra être verte et juste.

Technologie: peut-on contrôler le virus sans miner nos libertés?

16/05/2020 | François Normand

ANALYSE. Une trentaine de spécialistes affirment qu’on peut protéger la santé publique et les libertés civiles.

À la une

Projet de loi 61: accélérer des projets d'infrastructures

Des projets pourraient bénéficier de « mesures d’accélération », telles que des « procédures d’expropriation allégées».

L'indemnité de départ de l'ex-patron de Bombardier mal reçue par une firme

Glass Lewis « remet en question » les « indemnités substantielles » octroyées à Alain Bellemare.

La Banque du Canada maintient son taux directeur à 0,25%

11:22 | AFP

« L’économie canadienne semble avoir évité le scénario le plus pessimiste ».