Danielle Danault: une réussite à toute allure

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Novembre 2018

Danielle Danault: une réussite à toute allure

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Novembre 2018

«Si le yoga, la méditation et le fitness avaient un enfant ensemble, ce serait le Plein Air Zen», dit Danielle Danault.

Un insatiable besoin de liberté, c’est ce qui a poussé Danielle Danault à devenir entrepreneure à l’âge de 19 ans en ouvrant une école de danse, sa passion depuis enfant. 


Et c’est sa capacité à flairer les nouvelles tendances qui l’a conduite à créer Cardio Plein Air, une entreprise comptant 51 franchisés et 300 entraîneurs qui font transpirer 23 000 personnes à travers le Québec. 


Voir venir la mode


Dans les années 1980, elle sent arriver la mode de la danse aérobique, qui déferle sur le Québec, et lance donc des cours dans son école. 


En 2000, la vie de Danielle Danault prend un nouveau tournant lorsqu’elle assiste au premier congrès destiné aux professionnels canadiens de l’activité physique. 


Elle y découvre les bandes élastiques et elle entend le ministre fédéral de la Santé appeler les congressistes à innover pour encourager les Canadiens à faire davantage d’activité physique. 


Au retour, elle s’arrête se dégourdir les jambes dans un parc. Et là, elle a une révélation : tout ce qu’elle enseigne en salle pourrait être pratiqué dehors, à l’aide de bandes élastiques, de tables de pique-nique ou encore des poteaux du parc. 


En ce début de millénaire, s’entraîner dans les parcs est peu commun au Québec. Pourtant, le succès est rapidement au rendez-vous pour Cardio Plein Air, qui se démarque en imaginant des cours de cardio parent-enfant ou encore de cardioraquettes l’hiver. 


Ralentir


Suivant la tendance du slow, initié par le slow food, elle vient de créer un programme de slow move fitness (Plein Air Zen), dont elle a déposé le nom dans plusieurs pays. 


« Si le yoga, la méditation et le fitness avaient un enfant ensemble, ce serait le Plein Air Zen », dit-elle.


CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «FEMMES D'AFFAIRES DU QUÉBEC 2018»


 

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

À la une

Première: des étudiants de McGill deviennent investisseurs d'impact

23/04/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Le Montreal Social Value Fund permettra à des étudiants d'expérimenter l'investissement d'Impact local.

Dans quelles villes le prix des propriétés a le plus crû?

23/04/2019 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. En 10 ans, le prix des maisons a augmenté davantage dans certaines villes du Québec. Lesquelles?

Le PDG d'Aldo veut prouver qu'il n'est pas que «le fils du patron»

23/04/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. «Je veux prouver que je suis vraiment digne de ce poste; je ne veux laisser aucun doute.»