Aires ouvertes et aquariums géants chez Crakmedia

Offert par Les Affaires


Édition du 30 Avril 2016

Aires ouvertes et aquariums géants chez Crakmedia

Offert par Les Affaires


Édition du 30 Avril 2016

Crakmedia a voulu créer une ambiance conviviale avec de grands espaces ouverts bordés par des aquariums d’une longueur de 11 pieds.

En déménageant en 2014 dans le quartier Saint-Roch, à Québec, Crakmedia a entièrement revu l'organisation de ses locaux. Fini les bureaux fermés, vive les aires ouvertes !


Cliquez ici pour consulter le dossier Espaces de travail


On s'attend à tout dans les locaux d'une entreprise spécialisée en marketing Web. À tout, mais peut-être pas à deux aquariums géants peuplés de poissons tropicaux. C'est pourtant ce que l'on trouve bien en évidence chez Crakmedia. Les aquariums d'une longueur de 11 pieds séparent deux grandes salles de réunion d'un espace de relaxation fort apprécié du personnel.


C'est un employé, passionné des poissons, qui s'occupe de l'entretien des aquariums, dont l'installation n'a pas été facile. «Les aquariums étaient trop gros pour l'ascenseur, se remémore en souriant Claudia Martel, adjointe à la direction. Nous avons fait venir une grue pour les monter à l'extérieur jusqu'aux fenêtres du 5e étage, et nous les avons fait entrer par là !»


Faciliter le travail d'équipe


Pour Crakmedia, le déménagement dans les locaux du quartier Saint-Roch était devenu vital. Elle a connu une poussée de croissance au cours des quatre années précédentes, et l'effectif a grimpé à un fort rythme, passant de 12 à plus de 100 employés. Il pourrait même franchir le cap des 200 d'ici deux ans. Les anciens bureaux étaient devenus trop étroits.


En collaboration avec la firme d'architectes Parka, Crakmedia profite du déménagement au 410, boulevard Charest Est pour revoir complètement l'organisation des espaces de travail. Elle fait la part belle aux aires ouvertes.


Seules quelques salles de réunion fermées subsistent, pour des rencontres exigeant davantage de confidentialité, notamment en comptabilité ou en ressources humaines. Et tout le monde a vue sur la ville.


Les bureaux sont attitrés et les équipes sont stratégiquement réparties dans les aires ouvertes afin de faciliter le travail d'équipe. Cela évite les pertes de temps et permet aux employés de mieux se connaître.


«Nos clients sont presque tous à l'étranger et nous les recevons très rarement, précise Claudia Martel. Nos locaux ont donc été réalisés d'abord et avant tout pour nos employés et pour adopter une organisation du travail productive, qui réponde à leurs attentes. Il s'agissait aussi de façonner notre image et d'être attractifs pour la jeune génération de travailleurs.»


Les employés sont âgés en moyenne de 31 ans. Selon Mme Martel, l'environnement de travail est crucial pour séduire les jeunes travailleurs, peut-être même plus que la rémunération.


S'ajoutent donc aux lieux de travail des espaces de vie, dont une grande cuisine commune et un espace récréatif avec divans, télévision et consoles de jeu.


Cliquez ici pour consulter le dossier Espaces de travail

À suivre dans cette section

Le Québec en bref
Édition du 25 Mars 2017 | Les Affaires

image

Marketing de contenu

Mercredi 19 avril


image

Objectif Nord

Mardi 25 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 26 avril


image

Femmes Leaders

Mardi 16 mai


image

FinTech

Mercredi 31 mai


image

Communication interne

Mercredi 07 juin


image

Fusions-acquisitions

Mercredi 07 juin


image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Gestion de l'innovation

Jeudi 21 septembre


image

Transports

Mardi 03 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Échec de Trumpcare: ce n'est pas la fin du monde

Mis à jour à 14:35 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le fiasco de la réforme de la santé pourrait inciter certains à vendre, mais...

Nous exagérons la menace nord-coréenne

Mis à jour à 15:00 | François Normand

ANALYSE. La probabilité que la Corée du Nord attaque les États-Unis (ou leurs alliés) est très mince. Voici pourquoi.

Fonds d'urgence: épargner est difficile mais nécessaire. Exemple.

Un événement comme une grève nous rappelle l’importance du coussin de sécurité.