La FPN dit qu'elle appuiera les policiers de la GRC qui refuseront d'être vaccinés

Publié le 08/10/2021 à 13:45

La FPN dit qu'elle appuiera les policiers de la GRC qui refuseront d'être vaccinés

Publié le 08/10/2021 à 13:45

Par La Presse Canadienne

La commissaire de la GRC, Brenda Lucki, a publiquement encouragé la vaccination, affirmant jeudi sur Twitter que cela pouvait sauver des vies. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — Le syndicat représentant les agents de la GRC dit qu’il appuiera «le choix de [ses] membres de se faire vacciner ou pas».

Le gouvernement fédéral a annoncé cette semaine que tous les employés de la fonction publique, y compris les agents de la GRC, devront être entièrement vaccinés d’ici le 29 octobre, sinon ils seront mis en congé administratif sans solde dès le 15 novembre 2021.

Le président de la Fédération de la police nationale (FPN), Brian Sauvé, a déclaré vendredi qu’il s’attendait à «un engagement plus significatif et authentique» du gouvernement à ce sujet.

Il a ajouté que le syndicat représentant quelque 20 000 membres était déçu de «l’approche plutôt non-collaborative» prise par le gouvernement fédéral.

«Comme nous l’avons maintenu tout au long de l’année 2021, et conformément à notre devoir de représentation équitable, la FPN continuera à soutenir l’accès et le choix de nos membres de se faire vacciner ou pas, a dit M. Sauvé par voie de communiqué. Nous leur avons également dit que leur choix pouvait engendrer des conséquences professionnelles.»

Il a indiqué que le syndicat continuera «de surveiller la mise en œuvre de ce cadre stratégique par le Conseil du Trésor et la GRC et d’appuyer [ses] membres sur une base individuelle.»

La commissaire de la GRC, Brenda Lucki, a publiquement encouragé la vaccination, affirmant jeudi sur Twitter que cela pouvait sauver des vies.

«Le vaccin contre la COVID-19 pourrait sauver votre vie ou celle d’un être cher. Ne tardez pas, faites-vous vacciner dès aujourd’hui», a-t-elle écrit.

Elle a remercié publiquement le conseiller médical en chef de la GRC, le Dr Peter Clifford, «pour son message d’encouragement aux employés de la GRC» dans lequel il soulignait que le vaccin pouvait les empêcher d’être gravement malades.

«En tant que policier, vous portez un gilet pare-balles parce que cela pourrait vous sauver la vie si vous êtes la cible de tirs. Quand vous montez à bord d’un véhicule, vous portez la ceinture de sécurité parce que cela peut vous sauver la vie en cas d’accident», a-t-il fait valoir. 

Le vaccin est aussi une mesure de protection. «C’est comme un gilet pare-balles ou une ceinture de sécurité pour vos poumons. Il ne garantit pas que vous ne serez pas malades, mais si vous l’êtes, c’est la raison pour laquelle vous allez survivre.»

À la fin de la vidéo, un message apparaît, rappelant aux membres réguliers de la GRC qu’ils doivent signaler leur statut vaccinal à leur service divisionnaire de santé et sécurité au travail. 

Sur le même sujet

À la une

N'attendez pas l'entrevue de départ, faites en une de rétention

RHÉVEIL-MATIN. Cette pratique gagne des adeptes en pleine pénurie de main-d'oeuvre.

Le CELI de Guillaume Roy-Gagné: commencer tôt, préserver la cagnotte

Édition du 19 Janvier 2022 | Jean Décary

C’est à la coquette somme de 19 000$ que s’élève la valeur du CELI de ce jeune homme originaire de Saint-Hyacinthe.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour il y a 36 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Marchés: l'Europe reste prudente avant l'ouverture à Wall Street qui s'annonce en hausse selon les contrats à terme.