Pétrole: les prix baissent encore avant les stocks américains

Publié le 05/11/2014 à 06:34

Pétrole: les prix baissent encore avant les stocks américains

Publié le 05/11/2014 à 06:34

Par AFP
Après avoir tenté de se stabiliser pendant deux semaines, les cours du brut sont repartis en très nette baisse mardi, tombant à des plus bas depuis 2010 à Londres et 2011 à New York.

L'or noir a été plombé par l'annonce d'une baisse des prix de vente de brut de l'Arabie saoudite aux États-Unis, que les observateurs ont interprété comme un nouveau signe que le chef de file de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) se soucie plus de ses parts de marché que de l'équilibre du marché.

Pour Mike van Dulken, «les États-Unis et l'Opep se tiennent par la barbichette», attendant de voir qui baissera le premier sa production -- la dégringolade des prix du brut depuis quelques mois étant notamment attribuée à la surabondance d'offre sur le marché.

Selon les analystes de Barclays, «les producteurs de pétrole de schiste seront probablement les premiers à être affectés par un environnement de bas prix», les pays de l'Opep ayant de bas coûts de production.

Aux États-Unis, l'exploitation du pétrole de schiste s'est fortement développée ces dernières années, conduisant à une importante hausse de la production de brut américaine depuis 2008 (année au cours de laquelle le pays avait produit en moyenne 5 millions de barils par jour).

L'offre du premier consommateur mondial de brut s'est ainsi élevée fin octobre à près de 9 millions de barils par jour, soit un niveau jamais vu depuis au moins 30 ans.

Même les États-Unis n'exportent pas leur brut, cela déséquilibre le marché mondial en forçant leurs anciens fournisseurs à trouver d'autres débouchés sur un marché déjà bien approvisionné.

Depuis la mi-juin, les prix du pétrole ont chuté d'un peu moins de 30%, alors qu'ils évoluaient depuis 2011 dans une fourchette de prix relativement étroite (entre 100 et 120 dollars pour le Brent).

 

 

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

13/08/2022 | François Normand

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.