Bourse: les gagnants et les perdants du 22 avril

Publié le 22/04/2024 à 16:43, mis à jour le 22/04/2024 à 18:14

Bourse: les gagnants et les perdants du 22 avril

Publié le 22/04/2024 à 16:43, mis à jour le 22/04/2024 à 18:14

(Illustration: Camille Charbonneau)

Toronto — Le principal indice boursier canadien s’est remis de ses pertes initiales pour terminer en hausse lundi, tout comme les marchés boursiers américains.

Les actions ont grimpé alors que les inquiétudes concernant les tensions entre Israël et l’Iran ont continué de s’atténuer, a indiqué Anish Chopra, directeur général de Portfolio Management Corporation.

«Les investisseurs étaient préoccupés par la montée des tensions au Moyen-Orient, mais l’Iran a déclaré qu’il n’aggraverait pas le conflit. C’est donc une bonne nouvelle. C’est également une bonne nouvelle pour les investisseurs», ajoute M. Chopra.

L’indice de volatilité, qui a grimpé au-dessus de 20 vendredi suite aux frappes israéliennes contre l’Iran, est tombé en dessous de 17, quoiqu’il reste élevé par rapport aux niveaux bas observés dans les premiers mois de l’année.

La réduction de la volatilité a marqué une évolution dans la journée, qui a vu les principaux indices américains interrompre une séquence de six jours de pertes consécutives, avec la hausse des valeurs technologiques.

Les marchés américains surveilleront de près les résultats des grandes entreprises technologiques cette semaine, notamment ceux de Meta, Microsoft et Alphabet, pour obtenir des indications pour le reste de l’année, évoque M. Chopra.

«Ce que recherchent réellement les investisseurs, ce n’est pas seulement ce qui s’est passé au premier trimestre, mais ce que disent les dirigeants de ces sociétés technologiques à mégacapitalisation en matière de bénéfices et de tendances de revenus pour le reste de l’année», analyse-t-il.

Pour les entreprises canadiennes, les sociétés minières aurifères ont été parmi les plus pénalisantes de la journée, notamment Kinross Gold en baisse de 4,8% et Barrick Gold en baisse de 4,3%, alors que le métal commençait à reculer par rapport à ses sommets historiques.

Le prix de l’or était en baisse de 67,40$US à 2346,40$US l’once, probablement lié à l’apaisement des tensions, certains y voyant un refuge géopolitique, avance M. Chopra.

«Si l’on considère l’apaisement des tensions au Moyen-Orient, la nécessité d’une valeur refuge pour l’or disparaît», affirme-t-il.

 

 

Voici les gagnants et les perdants du 22 avril 2024:

L’indice S&P/TSX du TSE
Prix Variation ($ CAN) Variation (%)
Gagnants
   
Hut 8 (HUT)
12,63
1,54
13,886
Eupraxia Pharmaceuticals (EPRX)
4,04
0,34
9,189
Quipt Home Medical (QIPT)
5,13
0,39
8,228
Perdants      

Nova Cannabis (NOVC)

1,42

-0,18

-11,25
TeraGo (TGO) 1,78 -0,22 -11,00
Global Atomic (GLO) 1,83 -0,22 -10,732

Seulement les titres d’une valeur supérieure à 1$ sont considérés dans le classement des Gagnants/Perdants.

 

 

Inscrivez-vous à notre infolettre thématique pour du contenu qui répond à votre réalité:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du 28 mai

Mis à jour le 28/05/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Les nouvelles du marché du mardi 28 mai

Mis à jour le 28/05/2024 | Refinitiv

Les ventes d’iPhone d’Apple en Chine ont bondi de 52% en avril.

OPINION Bourse: le Nasdaq bat un record, le Dow Jones recule
Mis à jour le 28/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 28 mai
Mis à jour le 28/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: les gagnants et les perdants du 27 mai
Mis à jour le 27/05/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

À la une

OBNL: le sentiment d’imposture bien plus présent chez les femmes que les hommes

28/05/2024 | Emmanuel Martinez

Le sentiment d’imposture est plus présent chez les femmes que chez les hommes qui siègent sur les CA d’OBNL québécoises.

Adaptation au climat: les entreprises doivent se préparer au pire

28/05/2024 | François Normand

Le Groupe d’experts en adaptation aux changements climatiques (GEA) a publié un rapport crucial pour le Québec.

Climat: le GEA recommande de la «cohérence gouvernementale»

Mis à jour le 28/05/2024 | La Presse Canadienne

Les membres du GEA ont publié une liste de 20 recommandations, soutenues par plus de 90 moyens.