Bourse: le meilleur premier trimestre depuis 1998

Publié le 30/03/2012 à 16:20

Bourse: le meilleur premier trimestre depuis 1998

Publié le 30/03/2012 à 16:20

Par Stéphane Rolland

Photo : Bloomberg

Le premier trimestre boursier se conclut vendredi. Pour New York, c’est une performance en feu. Pour Toronto, c’est un début d’année sans coup d’éclat.

Pour les trois premiers mois de l’année, le S&P 500, qui comprend les plus grandes capitalisations boursières a monté de presque 12%. L’indice a dépassé son sommet de l’année 2011 (avril) et se trouve 24,4% au dessus de son creux d’octobre. C’est le meilleur début d’année depuis 1998.

À Toronto, le S&P/TSX termine avec un beaucoup moins d’éclat, soit un gain de 3,7%. L’indice canadien est toujours 13% sous son sommet de l’année 2011 (encore avril) et n’a repris que 6,67% depuis son creux d’octobre.

«La Bourse canadienne a moins bien performé en raison des faiblesses de l’économie chinoise», rappelle Charles Huot, directeur général, actions institutionnelles, de BMO Marchés des capitaux.

«À Toronto, les actions qui offrent de bonnes perspectives de croissance et de bons dividendes ont connu une plus importante progression, ajoute M. Huot, qui donne en exemple Alimentation Couche-Tard, Dollarama, et Tim Hortons. Pour certains joueurs, il y a eu une expansion de leurs multiples.»

Pour le prochain trimestre, il faudra voir comment les marchés américains réagiront à la suite du fort rebond enregistré. «Il faudra voir si le dicton «vendez en mai et partez» se vérifiera, prévient Charles Huot. L’économie américaine semble avoir connu un bon trimestre, mais des signaux contradictoires ont été révélés dernièrement.»

La chaude température durant le premier trimestre aura été dévastatrice pour la demande des prix du gaz naturel.

À la fermeture, voici l’état de la situation à Toronto et New York :

— Le S&P/TSX glisse de 53 points, ou 0,43 %, à 12 392 points;

— Le S&P 500 perd 5 points, ou 0,37 %, à 1 408 points;

— Le Dow Jones monte de 66 points, ou 0,50 %, à 13 212 points;

— Le Nasdaq glisse de 4 points, ou 0,12 %, à 3 091 points;

— Le baril de pétrole s’apprécie de 0,35 $ US, ou 0,34 %, à 103,13 $ US;

— L’once d’or gagne 15,00 $ US, ou 0,91 %, à 1 667,20 $ US;

— Le dollar canadien glisse de 0,06 cent US, ou 0,06 %, à 100,31 cents US.

 

 

À la une

Frontière: MEQ exige la réciprocité entre le Canada et les É.-U.

Il y a 31 minutes | François Normand

En 2019, la valeur du commerce des biens et des services entre le Canada et les États-Unis s’est élevée à 887,9 G$CA.

L'automatisation créera de l'emploi, non le contraire!

Il y a 31 minutes | Sylvie Cloutier

BLOGUE INVITÉ. L'industrie a besoin d’une vision à long terme pour demeurer attrayante pour les prochaines générations.

La vision du jeu des affaires

Il y a 31 minutes | Marc Lavallée

En voyant l'entreprise comme un jeu infini, on favorise l'innovation et la croissance à long terme.