Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 21/08/2020 à 08:23

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 21/08/2020 à 08:23

Des courtiers sur le plancher de la Bourse de New York.

(Photo: Getty images)

Les grandes Bourses asiatiques ont terminé en hausse vendredi, à la suite du bond des valeurs technologiques à Wall Street la veille, les marchés chinois étant aussi portés par des nouvelles encourageantes concernant le développement d'un vaccin contre la COVID-19.

Aux États-Unis, les indices se dirigent vers une ouverture en baisse. À Wall Street, vers 8h, les contrats à terme sur le S&P 500 reculent de 16 points, ou de 0,47%, à 3 364 points. Ceux du Dow Jones perdent 126 points, ou 0,46%, à 27 543 points, alors que ceux du Nasdaq perdent 39 points, ou 0,34%, à 11 438 points.

En Europe, les indices sont au rouge à la mi-séance. À Paris, le CAC 40 perd 44 points, ou 0,9%, à 4 867 points. À Londres, le FTSE 100 cède 45 points, ou 0,76%, à 5 967 points. À Francfort, le DAX recule de 104 points, ou de 0,81%, à 12 725 points.

La biotech allemande BioNtech et le laboratoire américain Pfizer, actuellement dans une phase d'essais cliniques à grande échelle de leur projet de vaccin, ont confirmé jeudi que celui-ci pourrait être prêt pour une évaluation par les autorités sanitaires dès octobre et prévoient en cas de succès de fournir jusqu'à 100 millions de doses d'ici fin 2020.

De retour en Asie, à Hong Kong, l'indice Hang Seng a clôturé en hausse de 1,30% à 25 113,84 points. L'indice composite de Shanghai est monté de 0,5% à 3 380,68 points et celui de Shenzhen de 1,09% à 2 249,95 points.

À Tokyo, l'indice vedette Nikkei a également clôturé en hausse de 0,17% à 22 920,30 points, tandis que l'indice élargi Topix est monté de 0,30% à 1 604,06 points.

La hausse des valeurs américaines la veille «a soutenu psychologiquement le sentiment du marché» à Tokyo, a commenté Toshikazu Horiuchi, courtier chez IwaiCosmo, interrogé par l'AFP.

La Bourse de New York a terminé en hausse jeudi, tirée une nouvelle fois par des grands noms du secteur technologique, malgré la diffusion d'indicateurs mitigés sur l'économie américaine, notamment un rebond des inscriptions hebdomadaires au chômage. L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, a pris 1,06% à 11 264,95 points, un niveau inédit.

«Mais les gains ont été limités par une période d'échanges calmes», alors que le manque d'éléments neufs sur le marché tokyoïte n'encourageait pas les investissements. «Le yen fort a aussi empêché les investisseurs d'acheter activement», a ajouté M. Horiuchi.

 

Du côté du pétrole

Les cours du pétrole étaient en légère baisse après avoir déjà terminé en recul jeudi, au lendemain de la réunion mensuelle des ministres de l'Opep+, qui ont sans surprise maintenu leur accord de baisse de production. Vers 05h00, le cours du baril de brut américain WTI baissait de 0,75% à 42,50 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord perdait 0,6% à 44,63 dollars.

À la une

Le Québec doit déjà se préparer à la prochaine pandémie

22/01/2021 | François Normand

ANALYSE - On a recensé l’éclosion de plus de 300 maladies infectieuses dans le monde entre 1940 et 2004, dont l'Ebola.

Bourse: les indices de Wall Street terminent en ordre dispersé

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le resserrement des mesures sanitaires dans le monde pèse sur les marchés.

Titres en action: Alphabet, Intel, Nuvei

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.