Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 20/08/2020 à 08:19

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 20/08/2020 à 08:19

La Bourse de Wall Street

(Photo: 123RF)

Les grandes Bourses asiatiques ont terminé en baisse jeudi dans la foulée de la clôture de Wall Street dans le rouge la veille, alors que des nuages assombrissent les espoirs d’une reprise rapide de l’économie américaine frappée par la Covid-19.

Wall Street demeurait dans le rouge selon les contrats à terme. Le Dow Jones reculait de 0,43 %, à 27 514 points, le S&P 500 lâchait 0,38 %, à 3360 points, et le Nasdaq cédait 0,14 %, à 11 316 points.

Les marchés européens souffraient aussi de ces inquiétudes par rapport à la reprise économique. À la Bourse de Paris, le CAC 40 flanchait de 1,35 %, à 4910 points, le FTSE 100 baissait de 1,51 %, à 6019 points, et le DAX de Francfort chutait de 1,30 %, à 12 808 points.

À Hong Kong, l’indice Hang Seng a chuté de 1,54 % à 24 791 points. L’indice composite de Shanghai a lui perdu 1,30 % à 3 364 points et celui de Shenzhen a cédé 1,24 % à 2 226 points.

À Tokyo, l’indice vedette Nikkei a perdu 1,00 % à 22 881 points, tandis que l’indice élargi Topix a baissé de 0,90 % à 1 599 points.

La clôture de Wall Street dans le rouge mercredi a pesé sur les valeurs japonaises, mais certains investisseurs étaient à la recherche de bonnes affaires, a observé l’analyste Yoshihiro Ito, de Okasan Online Securities.

« Étant donné qu’il n’y a pas de raison particulière de vendre, la baisse du Nikkei est le résultat d’actions spéculatives à court terme », a-t-il ajouté dans une note.

La Bourse de New York a terminé en baisse mercredi au lendemain de nouveaux records, perdant du terrain alors que la Banque centrale américaine (Fed) s’est, dans un document, montrée particulièrement prudente sur la santé de l’économie des États-Unis. 

Le compte rendu de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Fed a souligné que « l’incertitude qui entoure les perspectives économiques (restait) très élevée, la trajectoire de l’économie dépendant fortement de celle du virus » et de l’adoption d’un nouveau plan d’aide.

La Maison Blanche et les élus démocrates du Congrès discutent depuis plusieurs semaines de nouvelles mesures d’aide pour les entreprises et les ménages, ainsi que pour les collectivités locales et écoles, sans parvenir à se mettre d’accord.

 

Du côté du pétrole

Les cours du pétrole étaient en légère baisse au lendemain de la réunion mensuelle des ministres de l’Opep+, qui ont maintenu mercredi leur accord de baisse de production, rappelant l’importance d’un strict respect de ces engagements pour rééquilibrer le marché de l’or noir subissant l’impact de la crise sanitaire.

Vers 08h20 le cours du baril de brut américain WTI perdait 0,93 % à 42,53 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord baissait de 1,19 % à 44,87 dollars.

À la une

Le Québec Inc. sous-estime le potentiel de l’Italie

Le nouveau président de la Chambre de commerce italienne au Canada veut «approfondir» la relation Québec-Italie.

Rentables, les fonds de travailleurs?

EXPERT INVITÉ. Les fonds de travailleurs représentent assurément une option pertinente, voici pourquoi:

Canada: les villes veulent 7 G$ pour des logements abordables

Les maires de villes au Québec espèrent, du même coup, plus de flexibilité dans le processus.