Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 11/06/2019 à 06:59

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 11/06/2019 à 06:59

(Photo: Getty)

La Bourse de New York semble vouloir prudemment progresser à l'ouverture mardi matin, tout en restant à l'affût de la moindre nouvelle concernant le conflit commercial sino-américain, à l'approche du sommet du G20.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en hausse de 0,41% à 26 193 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, avance de 0,65% à 7564,50 points. Le S&P500, quant à lui, gagne 0,43% à 2901,75 points.

Contexte

Les indices  sont «dans l'attente de plus amples informations concernant les relations commerciales entre Washington et Pékin», ont observé les experts de Mirabaud Securities Genève qui voient «le rebond technique» en cours «depuis le 3 juin» se poursuivre «encore quelque peu».

La situation reste néanmoins compliquée sur le plan commercial.

«Les marchés américains et européens ont commencé la semaine positivement, mais les gains ont été limités par les questions autour de la durabilité de l'accord conclu avec le Mexique», a souligné Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Trois jours après la conclusion d'un accord sur l'immigration, le président américain a renouvelé lundi sa menace d'appliquer des droits de douane si le Congrès mexicain n'en approuvait pas une clause secrète, dont il n'a pas précisé la teneur.

Et du côté de la Chine, même si l'espoir d'une rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping avec un accord à la clé restait vivace parmi les investisseurs, le président américain se montrait toujours très offensif.

Il s'est ainsi lancé lundi dans une violente diatribe contre les pratiques de Pékin et a adressé un ultimatum à son homologue Xi Jinping, renforçant encore l'incertitude sur l'issue du bras de fer commercial.

À l’étranger

La Bourse de Shanghai a bondi de plus de 2% mardi tandis que celle de Hong Kong s'affichait en nette hausse, revigorées par la perspective d'un soutien accru de Pékin aux projets d'infrastructures, et par l'accord Mexique-Etats-Unis.

Selon un document diffusé lundi, Pékin devrait autoriser les autorités locales a émettre des obligations spéciales pour assurer le financement de chantiers d'infrastructures à travers la Chine (autoroutes, liaisons ferroviaires, énergie...).

«Le ralentissement économique a perturbé les marchés, mais le gouvernement muscle ses mesures de soutien pour encourager les investissements en capital fixe et stabiliser la conjoncture», souligne Zhang Qi, du courtier Haitong Securities.

De quoi entraîner un sursaut des marchés boursiers de Chine continentale: «On a constaté un volume d'échanges nettement accru, les fonds d'investissement se tournant vers les titres des grands groupes» jugés sûrs, ajoutait M. Zhang.

À l’agenda

Du côté des indicateurs, l'agenda est peu étoffé, aujourd'hui.

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street flambe au lendemain d'une séance noire

Mis à jour le 10/03/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés boursiers ont repris de l'altitude cet après-midi dans une journée à forte volatilité.

Bourse: le S&P/TSX termine une bonne année 2019 sur un léger recul

L’indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a terminé la séance de mardi en baisse de 35 points.

À la une

Déclin de 13% des énergies vertes en 2020, selon l’AIÉ

Le secteur ralentit globalement, mais il y a deux gros marchés qui continueront de croître en 2020 malgré la pandémie.

Legault s'inquiète de l'avenir d'Air Transat

L’incertitude au sujet de l’avenir du transport aérien Air Transat inquiète le premier ministre du Québec.

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.