Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 04/01/2021 à 07:07, mis à jour le 04/01/2021 à 07:54

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 04/01/2021 à 07:07, mis à jour le 04/01/2021 à 07:54

La Bourse de Londres

La Bourse de Londres a connu une excellente première journée hors de l'Union européenne. (Photo: Getty Images)

La Bourse de New York doit entamer sa première séance de l'année 2021 sur des gains. 

Vers 7h30, les contrats à terme sur le S&P 500 gagnaient 19 points, ou 0,51%, à 3767 points. Ceux du Dow Jones avançaient de 163 points, ou de 0,53%, à 30 660 points. Le Nasdaq devrait progresser de 55 points, ou de 0,43%, à 12 940 points. 

En Europe, la Bourse de Londres connait une excellente première journée hors de l'Union européenne. Le FTSE 100 grimpait de 2,53%, ou de 163 points, à 6624 points, à la mi-séance. À Paris, le CAC 40 a perdu 48 points, ou 0,86%, tandis qu'à Francfort, le DAX a augmenté de 142 points, ou de 1,03%. 

En Asie, la Bourse de Tokyo a terminé la séance sur un léger repli en réaction à l'annonce du premier ministre, Yoshihide Suga, qui envisage de rétablir l'état d'urgence sanitaire dans la grande région de Tokyo en raison d'une résurgence de la COVID-19. L'indice Nikkei a reculé de 0,68%, à 27 258 points, et l'indice élargi Topix a cédé 0,56%, à 1794 points.

Les bourses chinoises ont commencé l'année sur les chapeaux de roue. L'indice de Shenzhen a bondi de 2,45%, à 2386 points, et celui de Shanghai a gagné 0,86%, à 3502 points. À Hong Kong, le Hang Seng a progressé de 0,89%, à 27 472 points.

 

Le contexte

Le premier ministre japonais, Yoshihide Suga, a annoncé lundi que son gouvernement «envisageait» un nouvel état d'urgence dans la région du grand Tokyo face à la recrudescence des contaminations de coronavirus, jugeant la situation sanitaire du pays «très sévère».

La gouverneure de la capitale, Yuriko Koike, pourrait demander aux bars et restaurants de fermer leurs portes plus tôt, à 20h au lieu de 22h actuellement, et ce, dès jeudi, a rapporté lundi le quotidien Nikkei.

Le Japon, relativement épargné par la pandémie comparé à beaucoup d'autres pays, avec quelque 240 000 infections et 3500 morts, subit depuis novembre une forte hausse des contaminations, et a battu jeudi un nouveau record quotidien. 

Le marché nippon attendait également deux élections mardi dans l'État américain de Géorgie, qui doivent déterminer la majorité au Sénat des États-Unis.

 

Du côté des valeurs

Le titre du géant japonais du voyage HIS a chuté de 5,63% à 1508 yens, et ceux des principales compagnies aériennes ANA et JAL ont lâché respectivement 1,97% à 2232 yens et 3,45% à 1926 yens, alors que la campagne du gouvernement pour soutenir le secteur touristique est suspendue depuis la semaine dernière.

Le potentiel état d'urgence et les probables appels à réduire les horaires d'ouverture des commerces affectaient également le titre d'Oriental Land, propriétaire des deux parcs Disneyland près de Tokyo, qui a perdu 3,49% à 16 445 yens. Celui de Skylark Holdings, opérateur de plusieurs chaînes de «restaurants familiaux» généralement ouverts tard le soir, a abandonné 5,44% à 1510 yens. 

Le constructeur automobile nippon Nissan (-1,25% à 553 yens) envisagerait de réduire sa présence sur le continent européen et d'y confier la distribution de ses voitures à son partenaire Renault, a rapporté vendredi le quotidien Yomiuri, évoquant une trentaine de pays concernés, principalement en Europe de l'Est.

Nissan prévoirait également de convertir son usine espagnole d'Avila en entrepôt, selon la même source. Sollicitée par l'AFP, l'entreprise a qualifié l'article du Yomiuri «d'inexact», ajoutant que l'Europe était «un marché très important pour Nissan».

 

Du côté du pétrole

Les prix du pétrole sont résolument dans le vert: vers 3h40, le prix du baril américain de WTI gagnait 2,12% à 49,55 dollars, et celui du baril de Brent progressait de 2,39%, à 53,04 dollars.

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

22/01/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Comment aborder la prochaine année boursière

22/01/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L’investisseur à long terme devrait s’assurer d’éviter les titres qui sont très populaires.

À la une

Bourse: les indices de Wall Street terminent en ordre dispersé

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le resserrement des mesures sanitaires dans le monde pèse sur les marchés.

Titres en action: Alphabet, Intel, Nuvei

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Forcez l'adoption d'une politique de télétravail, exige un groupe

Selon Télétravail Québec, il faut obliger l'adoption d'une politique pour en clarifier les règles.