Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 27/04/2020 à 08:42

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 27/04/2020 à 08:42

Wall Street

Les marchés estiment que les choses vont retourner à la normalité même si c’est à un rythme très lent ». (Photo: Getty Images)

L'intervention de la banque centrale japonaise a eu l'effet d'un baume sur les marchés mondiaux, en ce début de semaine chargé en résultats et en annonces.

Wall Street s’acheminait aussi vers une ouverture dans le vert. Le contrat à terme sur l’indice vedette Dow Jones Industrial Average gagnait 0,91 %, l’indice élargi S&P 500 progressait de 0,86 % et celui du Nasdaq, à forte coloration technologique, prenait 1,06 %. 

 

Contexte

« Les investisseurs sont optimistes face à l’assouplissement des restrictions liées au confinement qui ont été introduites récemment en Europe. Les marchés estiment que les choses vont retourner à la normalité même si c’est à un rythme très lent », commente David Madden, analyste pour CMC Markets.

« Le mouvement haussier a été soutenu aussi par la Banque du Japon qui a supprimé les limites de ses achats d’obligations d’État et relevé son plafond de rachats de titres de créances d’entreprises », ajoute-t-il.

Les acteurs de marché attendent désormais la mise à jour des prévisions et des actions des banques centrales américaine et européenne mercredi et jeudi.

Celles-ci ont agi en continu et dans l’urgence pour limiter la dégradation de l’économie et les tensions sur les marchés provoquées par la pandémie de coronavirus.

« Il sera toutefois intéressant d’entendre leur diagnostic sur la crise et l’efficacité des mesures prises, voire sur de possibles actions supplémentaires en cas de nouvelle détérioration du contexte économique », explique Franck Dixmier, directeur des gestions obligataires d’Allianz Global Investors.

En attendant, une très légère détente se poursuivait lundi sur les rendements obligataires grâce au maintien de la note souveraine de l’Italie par l’agence S&P Global Ratings, « un soulagement », qui « devrait éviter une nouvelle vague de tension sur les taux des pays périphériques », observe de son côté Franklin Pichard, directeur général de Kiplink Finances.

« Au-delà des banques centrales, les marchés accueillent avec soulagement, ce matin, le ralentissement du nombre de décès en Europe, tombé à son plus bas niveau depuis un mois », indique-t-il aussi.

Face à ces signes d’amélioration sanitaire, la plupart des pays occidentaux se préparent à redémarrer leur activité économique après un confinement plus ou moins long.

« Des publications de résultats nombreuses, les réunions de politique monétaire de la Fed et la BCE ou encore l’évolution de la pandémie et les stratégies de déconfinement font partie des thématiques qui vont continuer de rythmer les mouvements des Bourses », rappelle pour sa part Tangi Le Liboux, analyste chez Aurel BGC.

Sur le plan des statistiques, les investisseurs prendront connaissance de la première estimation de la croissance américaine du premier trimestre mercredi, celle de la zone euro jeudi ainsi que les indicateurs avancés PMI américains (vendredi).

Les grandes Bourses d’Asie ont fini lundi dans le vert, surtout Tokyo et Hong Kong, surfant toujours sur l’espoir d’un prochain redémarrage de l’activité économique aux États-Unis et en Europe et préférant passer outre une nouvelle dégringolade du pétrole.

« La grande réouverture aux États-Unis paraît encore loin, mais le fait que quelques-uns aient repris le travail (là-bas) semble avoir stimulé l’imagination des investisseurs », a commenté l’analyste d’AxiCorp Stephen Innes dans une note. 

 

À l’étranger

En Asie, les gains les plus significatifs ont été signés par la Bourse de Tokyo, qui a aussi été soulagée par une nouvelle salve de mesures anti-crise par la Banque du Japon (BoJ).

L’indice vedette Nikkei a bondi de 2,7 % à 19 782 points, tandis que l’indice élargi Topix a pris 1,83 % à 1 447 points.

La Bourse de Paris poursuivait calmement sur sa lancée lundi à mi-séance (+1,82 %), adoptant une attitude optimiste en attendant des diagnostics de banques centrales, des indicateurs cruciaux et des résultats d’entreprises au fil de la semaine.

À 8H50, l’indice CAC 40 progressait de 83 points à 4 476 points. Vendredi, il avait fini en net repli (-1,30 %).

La Bourse de Londres évoluait en nette hausse lundi matin (+1,52 %), portée par les mesures de soutien de la Banque du Japon et la perspective d’une sortie progressive du confinement.

L’indice FTSE-100 des principales valeurs prenait 87 points à 5 839 points.

La Bourse de Francfort a ouvert en forte hausse lundi, le Dax prenant 2,45 % sur un marché de nouveau optimiste sur les suites de la crise du coronavirus, au début d’une semaine chargée en résultat.

L’indice vedette prenait 254 points à 10 590 points. 

À l'agenda

Les résultats de Keurig Dr Peppers seront dévoilés à la fin de la journée.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...