Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi 19 avril

Publié le 19/04/2024 à 08:18, mis à jour le 19/04/2024 à 08:43

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi 19 avril

Publié le 19/04/2024 à 08:18, mis à jour le 19/04/2024 à 08:43

(Photo: Getty Images)

REVUES DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux battaient en retrait vendredi matin, alors que les tensions au Moyen−Orient ne cessent de s’intensifier.

 

Les indices boursiers à 8h00

Le FTSE 100 britannique perdait 0,6% en début de séance en Europe, le CAC 40 français 0,8% et le DAX allemand 1,1%.

À New York, avant l’ouverture des marchés, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles glissait de 0,6% et l’indice élargi S&P 500 de 0,5%.

En Asie, le Nikkei 225 a plongé de 2,7% à Tokyo, après avoir perdu jusqu’à 3,5% en cours de séance quand plusieurs poids lourds, notamment dans le secteur technologique, ont été malmenés. La bourse de Shanghai a reculé de 0,3% et le Hang Seng a plongé de 0,9% à Hong Kong. Sydney a cédé 1% et Séoul 1,6%.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole ajoutait 11 cents US à 82,22 $US le baril.

 

Le contexte

Les cours du pétrole baissaient vendredi après avoir bondi dans les heures qui ont suivi les explosions en Iran que les États-Unis imputent à Israël, les marchés actions restant quant à eux tendus.

«Si les prix du pétrole agissaient comme un baromètre du risque géopolitique au Moyen-Orient, les niveaux actuels suggèreraient que ce n’est pas un sujet», commente Stephen Innes, analyste de Spi AM.

Après avoir pourtant bondi de plus de 4% après les explosions dans le centre de l’Iran, les cours du pétrole sont désormais orientés en baisse, le marché voulant croire à une désescalade des tensions entre Israël et l’Iran.

Le marché, qui craignait des représailles de l’Iran, s’est redressé après des déclarations de responsables de Téhéran dans des médias d’État iraniens «qui semblent minimiser les attaques», estime Stephen Innes.

«L’explosion d’aujourd’hui dans le ciel d’Ispahan était liée au tir de systèmes de défense antiaérienne sur un objet suspect qui n’a causé aucun accident ni dommage», a déclaré le commandant en chef de l’armée, Abdolrahim Mousavi, selon l’agence de presse Tasnim.

Ces déclarations «rassurent aussi sur le fait que les installations nucléaires n’ont pas été touchées, ce qui rend potentiellement difficile pour le gouvernement iranien de justifier d’éventuelles représailles», ajoute Stephen Innes.

«La situation a déjà eu un effet sur plusieurs classes d’actifs, même si le premier réflexe des investisseurs d’éviter toute prise de risque s’est fortement atténué», a poursuivi Stephen Innes.

Les valeurs refuges, comme l’or ou le franc suisse, sont par exemple toujours recherchées, à l’inverse des actions, qui sont considérées comme des actifs risqués.

Ainsi, vers 06 h 50, la devise helvétique prenait 0,43% contre le billet vert, à 0,9084 franc suisse pour un dollar américain ($US).

De son côté l’or montait de 0,11% à 2 381,73 $US l’once, non loin de son sommet absolu atteint la semaine dernière (à 2 431,52 $US).

Sur le marché obligataire, le rendement des emprunts américains à dix ans revenait à 4,57% contre 4,63% à la clôture jeudi et l’allemand à même échéance à 2,45% contre 2,50% la veille.

Du côté des cryptomonnaies, le bitcoin gagnait 1,53% à 64 504 $US.

 

 

Sur le même sujet

Bourse: le Nasdaq bat un record, le Dow Jones recule

Mis à jour le 28/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a chuté de plus de 100 points.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 28 mai

Mis à jour le 28/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les indices boursiers dispersés avant des indicateurs d'inflation.

OPINION Le dollar numérique déclaré hors-la-loi
Mis à jour le 27/05/2024 | François Remy
Bourse: Toronto termine en hausse, aidée par l'énergie et les industries
Mis à jour le 27/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 27 mai
Mis à jour le 27/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

OBNL: le sentiment d’imposture bien plus présent chez les femmes que les hommes

28/05/2024 | Emmanuel Martinez

Le sentiment d’imposture est plus présent chez les femmes que chez les hommes qui siègent sur les CA d’OBNL québécoises.

Adaptation au climat: les entreprises doivent se préparer au pire

28/05/2024 | François Normand

Le Groupe d’experts en adaptation aux changements climatiques (GEA) a publié un rapport crucial pour le Québec.

Climat: le GEA recommande de la «cohérence gouvernementale»

Mis à jour le 28/05/2024 | La Presse Canadienne

Les membres du GEA ont publié une liste de 20 recommandations, soutenues par plus de 90 moyens.