Une entrée en bourse fort attendue pour la filiale mobile japonaise de SoftBank

Publié le 19/12/2018 à 06:49

Une entrée en bourse fort attendue pour la filiale mobile japonaise de SoftBank

Publié le 19/12/2018 à 06:49

Par La Presse Canadienne

La filiale mobile japonaise de SoftBank Group a fait son entrée sur les marchés boursiers mercredi avec l'une des plus importantes offres d'actions au monde, rivalisant avec celle du groupe chinois Alibaba.


L'appel public à l'épargne à la Bourse de Tokyo vise à recueillir plus de 2000 milliards de yens (soit environ 18 milliards $ US).


Softbank a atteint le prix initial de 1463 yens (environ 13 $ US), en baisse de 2 pour cent par rapport au prix de l'introduction en bourse de 1500 yens annoncé plus tôt ce mois-ci. Vers le milieu de la matinée, l'action avait encore glissé à 1392 yens (environ 12 $ US), en baisse de 7 pour cent par rapport au prix de l'appel public à l'épargne.


Cette entrée en bourse se fait quelques semaines à peine après une panne de service massive imputable à un problème logiciel, ayant touché un grand nombre de clients. Ils étaient incapables d'envoyer des messages textes ou d'effectuer des paiements pendant l'interruption de service.


Cette entrée en bourse a l'ambition de certaines des plus grandes au monde. Alibaba a recueilli environ 20 milliards $ lors de son appel public à l'épargne en 2014 et Facebook a généré 16 milliards $ lors de son introduction en bourse en 2012.


Le chef du groupe SoftBank, Masayoshi Son, a également suscité l'inquiétude des investisseurs pour ses relations avec le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane après l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.


Environ la moitié des investissements de 100 milliards $ dans le fonds Vision du groupe SoftBank proviennent du royaume saoudien. Le fonds investit dans des projets solaires et dans l'intelligence artificielle.


La société mère SoftBank souhaite augmenter ses liquidités pour ses investissements non liés à l'Arabie saoudite.


Elle a investi dans diverses sociétés du monde entier, telles que la société de communication sans fil américaine Sprint, la société britannique ARM et le groupe de commerce électronique chinois Alibaba.


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

24/04/2019 | Catherine Charron

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour le 24/04/2019 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.