Rencontre bilatérale en voie de la ratification de l'ACEUM à Ottawa mercredi

Publié le 06/11/2019 à 06:47

Rencontre bilatérale en voie de la ratification de l'ACEUM à Ottawa mercredi

Publié le 06/11/2019 à 06:47

Par La Presse Canadienne

Le premier ministre Justin Trudeau et des ministres recevront mercredi à Ottawa un influent élu américain afin de l'informer de ce que le Canada et le Mexique ont accompli jusqu'ici pour dissiper les doutes des démocrates sur le nouvel accord de libre-échange nord-américain.

Richard Neal, président de l'influent Comité des voies et moyens de la Chambre des représentants, est un acteur clé au Congrès américain dans le processus de ratification du nouvel Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM).

La ministre canadienne du Travail, Patty Hadju, participera à cette rencontre élargie avec le premier ministre Trudeau, M. Neal et la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, qui avait présidé aux négociations finales de l'accord. Selon des responsables à Ottawa, les Canadiens feront le point sur la façon dont le gouvernement tente d'aider le Mexique à se conformer à une disposition clé de l'entente _ qui donne un caractère contraignant à des mesures pour améliorer les droits des travailleurs au Mexique.

Depuis plusieurs mois, les démocrates au Congrès tentent de négocier avec le représentant au Commerce, Robert Lighthizer, des modifications aux dispositions qui touchent les normes du travail, l'environnement, la protection des médicaments brevetés et l'application de l'ACEUM.

Lors de la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain, l'an dernier, le Canada et les États-Unis avaient amené le Mexique à améliorer ses normes du travail _ dans le but, en fait, d'empêcher les entreprises canadiennes et américaines des secteurs de la fabrication et de l'automobile de s'implanter au Mexique, où les travailleurs gagnent beaucoup moins. À présent, les Américains veulent s'assurer que ces changements seront véritablement appliqués.

La ministre Hadju s'est rendue au Mexique cet été pour partager l'expertise du Canada sur l'amélioration des normes du travail, et M. Neal s'est rendu aussi là-bas le mois dernier.

«Prendre le pouls du Canada»

Les démocrates détiennent la majorité à la Chambre des représentants au Congrès, et ce sont eux qui contrôlent l'ordre du jour de ratification du nouvel accord commercial, officiellement signé par les leaders des trois pays il y a presque un an, en marge du sommet du G20 en Argentine. Le Mexique a ratifié l'entente plus tôt cette année et Ottawa attend un geste de Washington avant de la soumettre au Parlement.

«Cette importante visite permettra de prendre le pouls du Canada pour déterminer s'il adhère aux modifications proposées aux dispositions relatives aux normes du travail, à l'application de l'accord, aux produits pharmaceutiques et à l'environnement», a estimé Dan Ujczo, avocat en droit commercial de l'Ohio. Officiellement, le Canada maintient que l'accord n'est pas ouvert à la renégociation, mais un responsable au gouvernement a indiqué que pour en finir, Ottawa serait ouvert à des «ajustements» sur des éléments qui ne sont pas litigieux.

Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, a exprimé son optimisme, la semaine dernière, en affirmant que les démocrates du Congrès et l'administration de Donald Trump étaient sur le point de résoudre leurs différends.

De nombreux observateurs ont toutefois estimé que la procédure de destitution du président minerait les efforts de ratification, dont M. Trump aurait désespérément besoin à la veille de l'élection présidentielle de 2020. D'autres croient qu'il serait politiquement avantageux pour Mme Pelosi et les démocrates de conclure un accord au Congrès malgré la tourmente du processus de destitution.

À la une

Gérer son risque de survie

EXPERT INVITÉ. Imaginez si vous épuisiez vos économies avant de mourir...

Pourquoi Claret a augmenté sa participation dans Alithya

Il y a 5 minutes | Denis Lalonde

BALADO. Claret a récemment augmenté sa participation dans Alithya. Pourquoi? On en parle avec Vincent Fournier.

Titres en action: Empire (IGA), Transat, Transcontinental...

Il y a 16 minutes | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.