McDonald's récolte les fruits de son plan de relance

Publié le 22/04/2016 à 10:10

McDonald's récolte les fruits de son plan de relance

Publié le 22/04/2016 à 10:10

Par AFP

(Photo: Bloomberg)

Le géant américain du fast-food McDonald's (NY., MCD) a enregistré un bond de 35,4% à 1,1 milliard $US de son bénéfice net au premier trimestre, signe que son plan de relance commence à porter ses fruits. 

Le bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, s'est établi à 1,23$ contre 1,16$ attendu en moyenne par les analystes, selon un communiqué publié vendredi. 

Le chiffre d'affaires a pour sa part très légèrement diminué de 1% sur un an à 5,9 milliards $, mais il est supérieur aux 5,82 milliards $ anticipés par les analystes.

«Je suis fier de dire que notre plan de relance prend racine. Les investissements que nous sommes en train de réaliser (...) commencent à donner des résultats positifs soutenus», s'est réjoui le directeur général Steve Easterbrook, cité dans le document.

Les ventes mondiales en magasins comparables, qui comptabilisent la performance des restaurants ouverts depuis lus d'un an, ont progressé de 6,2% sur les trois derniers mois, soit leur troisième trimestre de hausse consécutif. 

Ces chiffres donnent une idée de la santé de l'activité du numéro un mondial du fast-food, un des symboles du «soft power» américain (puissance douce) avec Coca-Cola et Hollywood.

La performance la plus spectaculaire est à observer aux États-Unis, premier marché contributeur aux bénéfices. Les ventes en magasins comparables y ont augmenté de 5,4% au premier trimestre. 

McDonald's attribue ce redressement à sa décision de proposer depuis six mois une offre de petit-déjeuner disponible 24 heures sur 24. Ce segment est le plus rentable et le seul à ne pas connaître une baisse de la fréquentation, selon les analystes. 

L'enseigne, en perte de vitesse depuis trois ans, a aussi réduit ses coûts de 10% après avoir décidé de diminuer le nombre de restaurants qu'elle possède et gère directement et confier 95% d'entre eux à des franchisés. 

Les consommateurs asiatiques, dont les Chinois et les Japonais, qui avaient déserté les restaurants McDonald's il y a un an suite à un scandale sanitaire sont en outre revenus. 

Il n'y a qu'en France et en Allemagne où les hamburgers de McDonald's n'ont pas eu beaucoup de succès lors des trois derniers mois, indique le numéro mondial de la restauration rapide.

Pour le reste de l'année, M. Easterbrook affiche son optimisme: «Nous sommes sur la bonne voie pour réaliser de gros progrès», assure le dirigeant qui a pris en urgence les commandes de McDonald's en 2015 avec la difficile tâche d'en refaire la référence de la fast-food tout en dissociant le nom du groupe des problèmes de santé publique tel l'obésité.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Les résultats de McDonald's dopés par... le bacon

30/04/2019 | AFP

McDonald's a dévoilé mardi des résultats trimestriels légèrement supérieurs aux attentes.

On doit les McCroquettes à... ce diplômé d'Harvard

10/05/2018 | lesaffaires.com

McDonald's est parvenue à élargir son menu avec des morceaux de poulet panés grâce à cet as de la macroéconomie.

À la une

Climat : attention aux certitudes et aux peurs irrationnelles

24/08/2019 | François Normand

ANALYSE - Les certitudes des climatosceptiques et la panique de la «collapsologie» minent la lutte pour le climat.

10 choses à savoir cette fin de semaine

24/08/2019 | Alain McKenna

Voici 10 nouvelles parues cette semaine à (re)découvrir.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

24/08/2019 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Stella-Jones, BRP et Bombardier? (Re)voici quelques recommandations d'analystes.