Les profits de Cameco ont augmenté au deuxième trimestre

Publié le 31/07/2014 à 15:55

Les profits de Cameco ont augmenté au deuxième trimestre

Publié le 31/07/2014 à 15:55

Par La Presse Canadienne

La société minière Cameco a annoncé jeudi avoir enregistré une hausse de ses profits au deuxième trimestre, par rapport à la même période il y a un an, grâce à une hausse de ses volumes de ventes d'uranium et à des prix réalisés supérieurs.

Le producteur d'uranium de Saskatoon, en Saskatchewan, a indiqué avoir réalisé un bénéfice net de 127 millions $, ou 32 cents par action, au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin, soit plus du triple de celui de 34 millions $, ou 9 cents par action, du même trimestre un an auparavant.

Les revenus de Cameco se sont élevés de 19 pour cent pour atteindre 502 millions $, contre 421 millions $ au deuxième trimestre de 2013.

Sur une base ajustée, la société a enregistré un bénéfice de 79 millions $, ou 20 cents par action, en hausse par rapport à celui de 61 millions $, ou 15 cents par action, des trois mois clos le 30 juin de l'an dernier.

Cameco a dit avoir vendu 7,4 millions de livres d'uranium durant le trimestre, alors que sa production a totalisé 4 millions de livres. Ces données se comparent aux 6,4 millions de livres vendues et 4,4 millions de livres produites lors de la même période un an plus tôt.

Le prix réalisé moyen a été de 50,76 $ par livre, en hausse par rapport à celui de 47,35 $ la livre d'il y a un an, grâce à la faiblesse du dollar canadien.

Par ailleurs, Cameco a revu à la baisse sa prévision de production pour l'année, maintenant de 22,8 millions à 23,3 millions de livres, comparativement à sa précédente prédiction de 23,8 millions à 24,3 millions de livres.

 

 

À la une

Comment croître grâce à la dette?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Toutes les dettes ne sont pas néfastes pour votre entreprise. Voici comment séparer le bon grain du mauvais:

Comment peut-on amadouer le crédit?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises.

Le plan d'affaires est-il essentiel au démarrage d'une entreprise?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. On ne «construit pas les pyramides sans avoir déjà construit un château de sable».