Les PME québécoises toujours prudentes

Publié le 07/10/2009 à 10:48

Les PME québécoises toujours prudentes

Publié le 07/10/2009 à 10:48

Par Olivier Schmouker

L'écart se creuse entre le Québec et le reste du Canada. Photo : Bloomberg.

Le niveau de confiance des dirigeants de PME a grimpé d’un cran en septembre à l’échelle du Canada. Mais pas au Québec…

Ainsi, l'indice du Baromètre des affaires de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) a poursui le mois dernier sa montée pour s'établir à 68,7. Il s'agit d'une hausse de 3,3 points en un mois. C'est, par ailleurs, l'indice le plus élevé qui ait été enregistré depuis le premier trimestre de 2007.

Mais il n’en va pas de même au Québec. D’un mois sur l’autre, l’indice de la FCEI est resté bloqué à 64. C’est l’un des scores les plus faibles du Canada.

L'indice étant mesuré sur une échelle de 0 à 100, un niveau supérieur à 50 signifie que les entrepreneurs qui s'attendent à de meilleurs résultats pour les 12 prochains mois sont plus nombreux que ceux qui envisagent une performance plus faible.

Aucune certitude de reprise économique

«Pour la première fois en un an, l'optimisme des entreprises s'est amélioré au Canada et profite au secteur manufacturier», dit Richard Fahey, premier vice-président, développement stratégique, de la FCEI.

«Toutefois, rien n’indique encore avec certitude que nous sommes dans une phase de reprise économique», ajoute-t-il. De fait, seuls 16% des chefs d'entreprise de PME envisagent d'augmenter leurs effectifs dans les prochains mois et la moitié (54%) s'inquiètent des coûts élevés de l'énergie, indique l’expert.

EN SAVOIR PLUS :

Consultez le rapport de la FCEI (PDF)


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...