Le dollar reprend des forces avec la hausse de taux de la Fed

Publié le 19/12/2018 à 15:27

Le dollar reprend des forces avec la hausse de taux de la Fed

Publié le 19/12/2018 à 15:27

Par AFP
Des liasses de dollars américains.

(Photo: 123rf.com)

Le dollar tempérait ses pertes face à l'euro mercredi après l'annonce d'une hausse de taux de la banque centrale américaine (Fed), la monnaie unique se maintenant toutefois en hausse après un accord entre l'Italie et la Commission européenne. 


Vers 15H00, l'euro s'échangeait à 1,1376 dollar contre 1,1434 dollar juste avant la décision sur les taux à 14h00. Mercredi, l'euro avait terminé à 1,1361 dollar.


La Fed a relevé mercredi, pour la quatrième fois cette année, son taux d'intérêt, désormais dans une fourchette entre 2,25% et 2,50%, mais l'institution a suggéré qu'elle allait ralentir les hausses l'an prochain de trois à deux. 


Les hausses de taux d'intérêt rendent le dollar plus rémunérateur et donc plus attractif aux yeux des investisseurs. La quatrième hausse de taux de l'année a en conséquence offert de l'élan à la devise américaine.


Toutefois, «le ton adopté par la Fed est plus neutre que conciliant, ce qui suggère un ralentissement de la tendance haussière du dollar» à plus long terme, a observé Joe Manimbo de Western Union.


Dans son communiqué, elle a notamment un peu changé de vocabulaire pour dire que seulement «quelques» hausses graduelles à l'avenir seront opportunes pour soutenir une expansion durable. 


Outre la baisse de ses anticipations de hausses de taux l'an prochain, la Fed a également revu à la baisse ses prévisions d'inflation et de croissance pour 2018 et 2019.


L'euro se maintenait toutefois en hausse par rapport au dollar sur l'ensemble de la séance, à la faveur de la conclusion d'un accord entre la Commission européenne et le gouvernement italien.


Cet accord prévoit 10,25 milliards d'euros d'économies budgétaires, en partie grâce au «report de l'entrée en vigueur des deux principales mesures» du gouvernement italien: la réforme des retraites et le revenu de citoyenneté, un revenu minimum en faveur des plus défavorisés, a expliqué le vice-président de l'exécutif européen, Valdis Dombrovskis.


Ce compromis «diminue clairement le risque qu'une procédure de déficit excessif soit enclenchée», avaient commenté Derek Halpenny et Fritz Louw, analystes pour MUFG, avant que l'accord ne soit officiellement confirmé par la Commission.


L'once d'or valait 1 244,69 dollars, contre 1 249,42 dollars mardi.


Enfin, le bitcoin s'échangeait à 3 792,03 dollars contre 3 535,18 dollars mardi, selon des chiffres compilés par Bloomberg.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Double-test pour la Bourse américaine dès la semaine prochaine?

20/03/2019

La semaine prochaine commence la période de blocage avant les résultats qui suspens tout rachat d'actions.

Récession des profits: suivez le dollar américain

Édition du 23 Mars 2019 | Dominique Beauchamp

Si une récession ne semble pas imminente aux États-Unis selon la plupart des prévisionnistes, il apparaît en ...

À la une

Est-ce la tâche du gouvernement de sauver nos sièges sociaux?

BLOGUE INVITÉ. Le gouvernement doit tout faire pour éviter que certaines entreprises dites stratégiques soient vendues.

Que faut-il savoir sur Huawei?

Les consommateurs apprécient ses appareils, mais les États s'inquiètent de la proximité entre l'entreprise et Pékin.

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.