La Fed baisse son taux directeur d'un quart de point

Publié le 18/09/2019 à 14:05, mis à jour le 18/09/2019 à 14:30

La Fed baisse son taux directeur d'un quart de point

Publié le 18/09/2019 à 14:05, mis à jour le 18/09/2019 à 14:30

Par Denis Lalonde
Le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell.

Le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell. (Photo: Getty images)

La Réserve fédérale américaine a chois de baisser son taux directeur d'un quart de point entre 1,75% et 2%. Une décision qui n'a pas fait l'unanimité au sein du comité de politique monétaire de la banque centrale américaine.

La décision a été votée à 7 voix contre 3. Un membre du comité aurait préféré une baisse d'un demi-point de pourcentage, alors que deux autres étaient en faveur du maintien des taux entre 2% et 2,25%.

«Depuis la rencontre de juillet du Comité de la politique monétaire, les données reçues indiquent que le marché du travail demeure fort et que l'activité économique progresse à un rythme modéré. La création d'emplois a été solide, en moyenne, ces derniers mois, et le taux de chômage est demeuré bas. Même si les dépenses des ménages augmentent à un rythme soutenu, les investissements des entreprises et les exportations ont subi des reculs. L'inflation globale et l'inflation pour les produits excluant l'alimentation et l'énergie, sur une base annuelle, sont actuellement sous 2%», lit-on dans le communiqué publié par la Fed à 14h.

La Fed dit avoir pris la décision de réduire son taux directeur a aussi été motivée par «des développements dans ses prévisions économiques» et par une baisse des pressions inflationnistes.

«La décision appuie l'objectif du comité de soutenir l'expansion de l'activié économique, un marché du travail vigoureux et une inflation à 2%», ajoute la Fed. La banque centrale dit qu'elle continuera de suivre l'évolution de l'activité économique et soutient qu'elle pourrait encore «agir» en ce sens.

Même si elle a senti le besoin de stimuler l'économie en abaissant son taux directeur, la Fed a tout de même relevé sa prévision de croissance pour le produit intérieur brut (PIB) américain en 2019, qui passe de 2,1% à 2,2%. La prévision de croissance reste stable à 2% pour 2020 et augmente de 0,1 point de pourcentage à 1,9% en 2021.

À suivre dans cette section

À la une

À surveiller: Couche-Tard, H2O Innovation et Rogers

Que faire avec les titres de Couche-Tard, H2O Innovation et Rogers? Voici quelques recommandations d’analystes.

Sur le banc des pénalités, Couche-Tard est bon marché

BLOGUE. Tous se demandent quelle autre filière Couche-Tard a choisie en tant qu’avenue de croissance complémentaire.

Bourse: Wall Street en hausse à l'ouverture

Mis à jour il y a 5 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York était portée par les résultats financiers positifs de la banque Goldman Sachs.