La chute des taux laisse miroiter des économies annuelles de 500 M$ pour les télécommunicateurs


Édition du 20 Août 2016

La chute des taux d'intérêt ne fait que donner plus de valeur en Bourse aux dividendes élevés des fournisseurs de services de télécommunications. Leur coût d'emprunt a aussi diminué de façon bien tangible depuis 10 ans. Le cumul des économies ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Rogers ne veut pas d'un environnement réglementaire moins favorable

«Alors que nous entrons dans le monde de la 5G, la certitude réglementaire est essentielle à l'investissement.»

Résultats conformes aux prévisions pour Rogers

Rogers Communications a affiché mercredi un bénéfice de 468M$ pour son 4e trimestre, en baisse de 7% sur un an.

À la une

Votre chaîne d'approvisionnement peut-elle résister aux virus?

22/02/2020 | François Normand

ANALYSE - Les chaînes d'approvisionnement sont vulnérables. Voici trois stratégies pour réduire les risques de rupture.

Titans techno: un peu trop tôt pour parler de fièvre

BLOGUE. Les parallèles avec la bulle dot-com de 2000 se multiplient. Voici quelques repères.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

22/02/2020 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.