Gignac veut des Québécois aussi riches que des Ontariens

Publié le 06/11/2009 à 16:05

Gignac veut des Québécois aussi riches que des Ontariens

Publié le 06/11/2009 à 16:05

Par La Presse Canadienne

Le ministre du Développement économique, Clément Gignac, souhaite que le niveau de vie des Québécois rejoigne celui des Ontariens au cours des dix prochaines années, y voyant une façon de promouvoir l'unité canadienne.

Le jour où les Québécois seront aussi riches que leurs voisins, ils ne se verront "plus de la même façon au sein de la fédération canadienne", déclaré M. Gignac dans une allocution prononcée vendredi à la tribune de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Réciproquement, le Canada anglais "ne nous regardera plus de la même façon", a-t-il ajouté.

Le ministre n'a pas précisé davantage sa pensée. On sait toutefois qu'au fil des ans, des leaders d'opinion, au Canada anglais, ont reproché au Québec de dépendre des transferts fédéraux, plus particulièrement de la péréquation. Une augmentation significative de la richesse des Québécois pourrait changer la donne.

A l'heure actuelle, le niveau de vie des Québécois est de huit à 10 pour cent inférieur à celui des Ontariens. La côte à monter est donc abrupte, mais le fait que le Québec se soit mieux tiré d'affaire que le reste du Canada au cours de la récente récession semble donner espoir à Clément Gignac.

Après tout, le taux de chômage du Québec est passé vendredi sous la moyenne canadienne, une première depuis que des statistiques comparables sont disponibles, en 1976.

Pour y parvenir, M. Gignac a proposé trois pistes de solutions: faire en sorte que davantage de personnes âgées de 55 à 64 ans demeurent sur le marché du travail, accroître la productivité des entreprises et inciter plus d'étudiants étrangers à s'installer au Québec.

Il faudra agir vite, a souligné le ministre, puisque les prévisionnistes s'attendent à ce que d'ici 2012 ou 2014, le nombre total de travailleurs commence à diminuer au Québec, un phénomène qui aura un impact négatif durable sur l'économie de la province.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre

Sur le même sujet

Êtes-vous vraiment surpris de la baisse des taux?

14/06/2019 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. L’évolution des taux d’intérêts ne cesse de confondre les économistes.

Luc Vallée s'en va à l'Institut économique de Montréal

10/06/2019 | François Normand

Luc Vallée était à la Banque Laurentienne depuis 2014, où il dirigeait le groupe de recherche économique de VMBL.

À la une

Bombardier: «c'est la fin d'une époque et c’est extrêmement malheureux»

25/06/2019 | Martin Jolicoeur

Tandis que les marchés accueillent favorablement la vente à Mitsubishi, les employés cachent mal leur déception.

Bombardier vend son programme d'avions régionaux à Mitsubishi

Mis à jour le 25/06/2019 | Julien Arsenault, PC

Ce serait la dernière étape de la transformation de Bombardier dans le secteur aéronautique selon Alain Bellemare.

La Fed réfléchit à une éventuelle baisse des taux d'intérêt

25/06/2019 | AFP

Depuis mai dernier, « le tableau a changé », explique le président de la Banque centrale.