Explosion des demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux États-Unis

Publié le 26/03/2020 à 09:24

Explosion des demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux États-Unis

Publié le 26/03/2020 à 09:24

Par AFP

3,3 millions de personnes ont fait une première demande d’allocations chômage au cours de la semaine du 15 au 21 mars. (Photo: Getty Images)

La pandémie de nouveau coronavirus a fait exploser les demandes hebdomadaires d’allocations chômage aux États-Unis, avec plus de trois millions de personnes supplémentaires qui ont demandé à en bénéficier la semaine passée, un record historique, a indiqué le département du Travail jeudi.

Ce sont ainsi 3,3 millions de personnes qui ont fait une première demande d’allocations chômage au cours de la semaine du 15 au 21 mars, soit 3 millions de plus que la semaine précédente, qui avait enregistré 282 000 nouvelles demandes. Il s’agit d’un niveau jamais vu aux États-Unis, le précédent record datant d’octobre 1982 avec 695 000 nouvelles demandes.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Que disent l'emploi et d'autres signaux pour la suite en Bourse?

BLOGUE. L'emploi est un indicateur contraire parce que le chômage ne peut que s'améliorer après une récession.

É-U: 1,5 million de nouveaux inscrits au chômage en une semaine

11/06/2020 | AFP

Le nombre de nouvelles demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux États-Unis continue sa lente décrue.

À la une

Pourquoi indexer ses revenus de retraite?

EXPERT INVITÉ. Il faut toutefois réaliser que viser un revenu global indexé coûte cher, très cher.

Le taux de chômage a glissé à 12,3% en juin

Les économistes tablaient, en moyenne, sur la création de 700 000 emplois et sur un taux de chômage de 12 %

Bourse: Wall Street, sans direction claire, reste vigilante

Mis à jour il y a 20 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York avait fini sans direction claire jeudi.