Ericsson s'envole en Bourse après un trimestre encourageant

Publié le 20/04/2018 à 06:24

Ericsson s'envole en Bourse après un trimestre encourageant

Publié le 20/04/2018 à 06:24

Par AFP

L'équipementier en télécoms suédois Ericsson a largement réduit sa perte nette au premier trimestre, à 80 millions d'euros, un résultat qualifié d'encourageant par la direction, faisant prendre au titre plus de 16% vendredi à la Bourse de Stockholm.

Peu après 11h00 (09h00 GMT), le titre gagnait 16,56% dans un marché orienté à la hausse (0,79%).

Au premier trimestre 2018, le chiffre d'affaires a toutefois reculé de 9%, à 42 milliards d'euros, plombé par un effet défavorable de change et un recul des ventes en Asie.

Mais Ericsson s'est félicité de l'amélioration de sa marge brute qui a gagné 17 points sur un an, à 36%.

«Nos efforts pour améliorer l'efficacité dans la livraison des services et les coûts généraux commencent à porter leurs fruits», a relevé le directeur-général Börje Ekholm, dans un communiqué.

«Ericsson affiche un optimisme quant à son avenir depuis un certain temps, mais c'est la première fois que les résultats vont dans ce sens», a expliqué à l'AFP Joakim Bornold, économiste de la banque d'investissement Nordnet.

Début 2017, Ericsson a lancé un plan de restructuration qui doit délaisser les activités non rentables, dans la télévision et le stockage informatique à distance, pour se concentrer sur les réseaux, les services numériques et les objets connectés.

Dans les réseaux, secteur où Ericsson veut rester l'un des grands fournisseurs mondiaux face à des concurrents comme Nokia, Huawei ou ZTE, la marge opérationnelle s'est redressée à 11,8%, contre 8,6% un an auparavant. La marge brute a elle augmenté à 38,9%, contre 31,7%.

L'amélioration des chiffres d'Ericsson est due «à son programme de réduction des coûts et non à l'augmentation des revenus», a précisé Joakim Bornold. «Cela montre clairement que la reconstruction est sur la bonne voie», a-t-il ajouté.

De son côté, le PDG d'Ericsson l'assure: «nous avons complétement confiance dans le fait que nous allons atteindre les 10 milliards (de réduction de coûts) d'ici la fin du premier semestre. Nous avons un plan pour qu'Ericsson soit plus fort dans cinq ans», a-t-il déclaré à l'agence de presse TT.

Lors du premier trimestre, Ericsson a licencié plus de 3.000 personnes. Depuis le début des restructurations, près de 18 000 postes ont été supprimés.

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Intelligence artificielle: Ericsson crée un laboratoire à Montréal

03/05/2019 | AFP

Ces experts travailleront sur «l'automatisation et l'évolution des réseaux 5G et existants».

Ericsson s'envole en Bourse après un second trimestre meilleur que prévu

18/07/2018 | AFP

Avant la séance de mercredi, l'action Ericsson a doublé de valeur depuis octobre 2017.

À la une

Dans la tourmente, Nemaska Lithium trouve un investisseur

Son titre bondissait de plus de 43% vers midi.

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...

Fin des services au comptoir à la Laurentienne

Mis à jour le 19/07/2019 | La Presse Canadienne

Les négociations avaient été acrimonieuses entre l’institution financière et la partie syndicale.