Emploi: record de 10 ans pour le Canada, Québec récupère ses pertes

Publié le 07/06/2013 à 08:35, mis à jour le 07/06/2013 à 09:41

Emploi: record de 10 ans pour le Canada, Québec récupère ses pertes

Publié le 07/06/2013 à 08:35, mis à jour le 07/06/2013 à 09:41

Par Stéphane Rolland

Photo: Bloomberg

Le Québec a récupéré le terrain perdu en 2013 grâce à la progression du travail à temps partiel, selon les données de Statistique Canada. Au Canada, l'emploi a enregistré son plus fort gain en 10 ans pour faire trois fois mieux que la prévision des analystes.

La récupération s’est cependant faite au détriment du temps plein au Québec. Depuis le début de l’année, près de 20 000 emplois à temps plein ont été perdus. Environ le même nombre a été créé à temps partiel au cours de la même période.

En mai, l’emploi a ainsi progressé de 0,5% en un mois et de 1,3% en un an au Québec. Le taux de chômage passe de 7,8% à 7,7%.

Toujours en mai, l’emploi à temps partiel a progressé de 2,5% en un mois avec la création de 18 900 emplois. L’emploi à temps plein est au neutre avec l’ajout de seulement 1 200 emplois, pour une variation relative presque nulle.

Le Canada fait beaucoup mieux que prévu

Au Canada, la création d’emploi en mai dépasse largement les attentes. Statistique Canada recense la création de 95 000 emplois. Trois fois plus que la prévision moyenne des économistes recensée par Desjardins, soit 30 000 emplois.

Le taux de chômage passe ainsi de 7,2% à 7,1%, tandis que les économistes anticipaient un taux de chômage stable. L’emploi augmente de 0,5% en un mois et de 1,4% en un an.

Les données sur l’emploi prennent la forme de montagne russe, note Dawn Desjardins, économiste en chef adjointe de la RBC. Depuis le début de l’année (seulement cinq mois), on a assisté à la destruction de 55 000 emplois en mars et à la création de 95 000 emplois en mai. « C’est un autre mois dans la thématique “tu me niaises”, commente l’économiste. Les données canadiennes ont été extrêmement volatiles depuis deux ans.»

Mme Desjardins pense que l’économie atteindra son plein potentiel à la mi-2013. Avec le resserrement du marché du travail qui en suivra, l’inflation devrait avoisiner les 2% au cours des six prochains trimestres. « Cela augmente légèrement la pression en faveur d’une augmentation des taux d’intérêt par la Banque du Canada », ajoute-t-elle.

Statistique Canada note que tous les nouveaux postes proviennent du secteur privé. Les jeunes de moins de 25 ans et les travailleurs de plus de 55 ans sont les principaux bénéficiaires de cette croissance.

L'emploi a progressé dans la construction, dans le commerce de détail et de gros, dans les « autres services » ainsi que dans les services aux entreprises, les services relatifs aux bâtiments et les autres services de soutien.

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.