Cuba affamée par la crise

Publié le 02/11/2009 à 16:09

Cuba affamée par la crise

Publié le 02/11/2009 à 16:09

Par Olivier Schmouker

Moins de denrées alimentaires sont importées. Photo : Bloomberg.

Cuba a dû réduire de façon draconienne ses importations depuis le début de l’année en raison de la crise économique.

Résultat : ses échanges commerciaux ont chuté de 36% en glissement annuel, selon Rodrigo Malmierca, le ministre cubain du Commerce extérieur. «Les importations comptent pour 80% de cette baisse», a-t-il dit à l'ouverture de la 27e édition de la Foire commerciale internationale de La Havane.

Plusieurs facteurs ont poussé à cette décision politique radicale, dont «la difficulté d’accéder au financement international», la hausse des prix des matières premières, «en particulier celles des denrées alimentaires», et «l’embargo américain en vigueur depuis 47 ans».

Cuba importe quelque 80% de ses denrées alimentaires. Son premier fournisseur est, paradoxalement, les Etats-Unis, l'embargo ne concernant pas ce type de produits.

Avec AFP.

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Beyond Meat: sans viande et sans bénéfice!

BLOGUE INVITÉ. Le titre de Beyond Meat continue d'augmenter, mais selon quels principes fondamentaux?

FNB: une bonne idée qui est allée trop loin?

BLOGUE INVITÉ. Cette innovation financière pourrait constituer une source d'opportunités pour les investisseurs valeur.

À la une

À surveiller: Netflix, Bank of America et Brookfield Infrastructure

09:59 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Netflix, Bank of America et Brookfield? Voici des recommandations d'analystes.

Netflix chute de plus de 10% après la clôture à Wall Street

17/07/2019 | lesaffaires.com

Le groupe a révélé n’avoir enregistré que 2,7 millions de nouveaux abonnements payants au cours du 2e trimestre.

10 choses à savoir jeudi

Une acquisition prometteuse pour Lightspeed, les BIXI enfin dans Google Maps, Ford veut un émoticône pour son F-150.