Titres en action: Air Canada, Alphabet, Dell...

Publié le 19/02/2020 à 06:54

Titres en action: Air Canada, Alphabet, Dell...

Publié le 19/02/2020 à 06:54

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Air Canada(AC, 45,00$) se prépare à connaître un premier trimestre plus difficile alors que les effets du nouveau coronavirus et la longue interdiction de vol visant sa flotte de Boeing 737 Max se répercutent dans ses ventes. La société a perdu environ 25 % de sa flotte d'appareils à fuselage étroit lorsque les autorités du monde entier ont interdit aux avions Max de décoller, en mars, dans la foulée de deux écrasements mortels. Le mois dernier, Air Canada a interrompu tous ses vols vers la Chine continentale et sa liaison entre Toronto et Hong Kong en raison de la propagation du Covid-19, le virus qui a mené à d'importantes quarantaines en Chine et fait plus de 1800 morts. Ces deux difficultés font en sorte que le bénéfice ajusté au premier trimestre de 2020 devrait être inférieur d'environ 200 millions $ à celui du même trimestre l'an dernier, ou d'environ 33 % par rapport au bénéfice de 583 millions $ avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement des trois premiers mois de 2019. «L'élément le plus gros et le plus important est certainement l'absence du Max. Et il y a manifestement un impact à ne pas s'envoler en Chine pendant deux mois au premier trimestre», a souligné le directeur financier du transporteur, Michael Rousseau. Les coûts supplémentaires découlent en partie du remplacement du Max, l'un des avions les plus efficaces d'Air Canada, avec des Embraer 190 et des Airbus A320, qui ont une économie de carburant inférieure et transportent des charges plus légères. Les frais de location de ces avions et la rémunération d'environ 400 pilotes de Max qui ne sont pas formés pour piloter d'autres avions de la flotte viennent s'ajouter au fardeau. Air Canada espère commencer à réintroduire ses appareils Max dans la seconde moitié de l'année, mais elle ne recevra pas les 26 Max 8 dont la livraison était prévue d'ici cet été _ en plus des 24 présentement stationnés dans des hangars _ avant l'année prochaine, a indiqué la société.

Alphabet(1519,67$US), la maison mère de Google, va définitivement se séparer de sa filiale dédiée à la conception de petites éoliennes volant au bout d'un câble, Makani, a annoncé le directeur général de cette entité mardi. Créée en 2006 par des kite-surfers curieux du potentiel des voiles à utiliser l'énergie du vent, la start-up avait été rachetée en 2013 par le géant de l'internet pour être intégrée à son laboratoire consacré aux projets futuristes. Pour voir si la start-up pouvait voler de ses propres ailes, Alphabet avait déjà décidé en 2019 de scinder Makani du reste de ses activités. «Créer un tout nouveau type de technologie d'énergie éolienne implique de relever des défis commerciaux et d'ingénierie», a commenté mardi le directeur général de Makani, Fort Felker, dans un post sur le site spécialisé Medium. «Malgré de solides progrès techniques, la route vers la commercialisation est plus longue et plus risquée que prévu, donc à partir d'aujourd'hui, Makani ne fera plus partie d'Alphabet», a-t-il indiqué. «Cela ne veut pas dire que c'est la fin pour la technologie que Makani a développé mais cela veut dire que Makani ne sera plus une entreprise d'Alphabet», a précisé le responsable.

Le groupe informatique américain Dell(DELL, 52,77$US) a annoncé mardi la vente de sa filiale spécialisée dans la sécurité informatique RSA, pour 2,08 milliards de dollars, à un consortium d'investisseurs emmené par Symphony Technology. Parmi les autres acquéreurs figurent le fonds de pension des enseignants de l'Ontario et la société d'investissement AlpInvest. RSA fournit des services liés à la détection de menaces, à l'identification des utilisateurs, ou encore à la prévention des fraudes en ligne. La société est aussi connue pour organiser une grande conférence annuelle sur la sécurité informatique à San Francisco. Fondée en 1982, l'entreprise avait à l'origine inventé un système de cryptage des données. Elle a été rachetée en 2006 pour environ 2,1 milliards de dollars par la société EMC, elle-même acquise par Dell en 2016 pour 67 milliards de dollars. Pour Dell, la vente de RSA vise à «simplifier» le portefeuille d'activités et de produits, a commenté Jeff Clarke, directeur des opérations du groupe. Au cours des trois dernières années, «les stratégies de RSA et de Dell Technologies ont évolué pour répondre à différents besoins commerciaux avec des modèles de mise sur le marché différents», a-t-il remarqué dans un post de blog.

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Bourse: une annonce de la Fed fait monter Wall Street

Mis à jour à 11:45 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Elle a annoncé des mesures supplémentaires pour soutenir l'économie américaine.

À surveiller: Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed?

À la une

Mirabel: Airbus Canada se tourne vers la subvention salariale

Airbus Canada a choisi, comme Air Canada, de se tourner vers la subvention salariale d'urgence d'Ottawa.

COVID-19: des employés d'entretien ménager du privé réclament une prime de risque

Des travailleurs du privé qui font du nettoyage et de la désinfection en sous-traitance demandent une prime de risque.

Sans vaccin, la vie ne reprendra pas son cours normal dit Trudeau

Les programmes d'aide financière seront-ils reconduits à la fin de cette première vague?