Boralex veut doubler sa puissance d'ici 2025, et encore d'ici 2030

Publié le 17/06/2021 à 14:26

Boralex veut doubler sa puissance d'ici 2025, et encore d'ici 2030

Publié le 17/06/2021 à 14:26

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Le producteur d’énergie renouvelable québécois Boralex (BLX) ambitionne de doubler sa puissance installée sous gestion d’ici 2025, puis au moins la doubler à nouveau d’ici 2030, une croissance qui se fera d’abord par la multiplication de son empreinte dans le solaire et aux États-Unis.

L’entreprise de Kingsey Falls, dans le Centre-du-Québec, révèle dans la mise à jour de son Plan stratégique 2025, dévoilé jeudi, que son objectif est désormais de faire passer sa puissance de 2,2 GW à la fin de 2020 à 4,4 GW d’ici 2025. Celle-ci atteindrait ensuite 10 à 12 GW d’ici 2030.

À (re)lire: Boralex se lance dans le partage de terrains pour le solaire

Les États-Unis deviendraient le « marché principal de développement », indique-t-on dans un communiqué de presse. La puissance installée y passerait de 12 % à 45 % d’ici 2030. L’entreprise, qui est bien présente en France, veut aussi prendre de l’expansion en Europe.

La diversification se ferait également sur le front des technologies. L’exploitation de panneaux solaires, qui ne représentent actuellement que 9 % de la puissance, passerait 45 % en 2030.

Boralex espère que son bénéfice ajusté augmentera de 9 % à 11 % par an d’ici 2025, pour atteindre de 800 à 850 millions $.

À la une

Le prix du bois d'oeuvre fait bondir les profits de Résolu

Il y a 11 minutes | La Presse Canadienne

«Nous croyons en la prospérité à long terme de notre secteur (des) produits du bois», a dit Rémi Lalonde.

Interruption de TVA Sports durant les séries: Québecor déboutée en cour

Le CRTC avait raison d'obliger Québecor à fournir le signal de TVA Sports aux abonnés de Bell, tranche le tribunal.

L'économie américaine a retrouvé son niveau d'avant-crise

12:02 | AFP

Le produit intérieur brut (PIB) est en effet plus élevé qu’il ne l’était au quatrième trimestre 2019.