Toronto : UBS prévoit une croissance de 17% d’ici un an

Publié le 17/06/2011 à 17:55

Toronto : UBS prévoit une croissance de 17% d’ici un an

Publié le 17/06/2011 à 17:55

Par lesaffaires.com

La correction des marchés canadiens représente une occasion d’achat, estime George Vasic, stratégiste d’UBS, dans une note publiée aujourd’hui. L’analyste anticipe une croissance de l’indice de 17% d’ici un an.

En se basant sur les prévisions des sociétés, M. Vasic croit que le S&P/TSX atteindra le seuil des 15 000 points. Cette note est publiée alors que l’indice vedette canadien a terminé la séance en correction de 10% depuis son sommet d’avril.

L’indice torontois revient donc à son niveau de novembre. C’est la première correction technique de 10% depuis la reprise de la croissance des marchés boursiers au mois de mars 2009.

UBS recommande désormais aux investisseurs de détenir 65% de leur portefeuille en actions, 30% en obligations et 5% en liquidité. «Nous avons déplacé 5% de notre recommandation des obligations vers les actions», écrit l’analyste.

 


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril

À la une

Bourse: Home Depot fait plonger le Dow Jones

Mis à jour à 16:45 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine la séance de mardi sans direction, alors que Home Depot plombe le Dow Jones.

Titres en action: Aimia, Barrick Gold, Snap...

07:00 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Le pétrole plombé par la guerre commerciale et l'abondance de l'offre

16:38 | AFP

Les prix du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, entre la guerre commerciale et une hausse de l'offre.