Les marchés en action: William André Nadeau, vice-président et gestionnaire de portefeuille chez Tactex Gestion d'Actifs


Édition du 05 Avril 2014

Les marchés en action: William André Nadeau, vice-président et gestionnaire de portefeuille chez Tactex Gestion d'Actifs


Édition du 05 Avril 2014

Par Stéphane Rolland

«Twitter a un potentiel de croissance considérable» - William André Nadeau, vice-président et gestionnaire de portefeuille chez Tactex Gestion d'Actifs

Vous utilisez la finance comportementale pour choisir vos titres. Expliquez-nous votre démarche.

Le but de cette démarche est de faire une analyse cartésienne. Il faut mettre de côté ses émotions, mais prendre en considération celles des autres investisseurs. Dans un premier temps, je fais une analyse objective des perspectives d'une entreprise. Ensuite, j'ai recours à l'analyse technique pour mesurer l'humeur du marché. Lorsqu'une tendance se dessine, elle a un effet d'entraînement. Suivre cet entraînement peut être profitable, mais il faut savoir investir et vendre au bon moment.

Quelle société est sur votre écran radar ?

Twitter (NY, TWTR, 46,32 $ US) est attrayante, car il s'agit d'une entreprise innovante dont les produits et les services marquent une rupture avec ce qui existait auparavant. À un prix de 28 fois ses revenus, l'action est très chère, mais elle représente une aubaine si on a un horizon de cinq à dix ans. Le défi de Twitter sera de générer des revenus à partir de ses activités. Avec 11 millions d'utilisateurs, le potentiel de croissance est considérable. Twitter est un chef de file dans son domaine. Sa marque suscite un fort sentiment positif chez ses utilisateurs. Les fondateurs sont restés en poste. C'est important pour les entreprises qui font de l'innovation de rupture. Regardez Apple (Nasdaq, AAPL, 537,46 $ US). L'action a fortement chuté depuis le décès de Steve Jobs.

Dans ce cas, pourquoi ne pas choisir Facebook qui génère plus de revenus ?

En fait, j'ai aussi des actions de Facebook (Nasdaq, FB, 60,97 $ US). Lorsqu'on investit dans des titres de croissance d'entreprises qui font de l'innovation de rupture, le risque de grande déception est plus important. C'est pour cette raison qu'il faut diversifier ses placements. Je détiens des actions de Google (Nasdaq, GOOG, 1 114,28 $ US), LinkedIn (NY, LNKD, 188,54 $ US) et Amazon (Nasdaq, AMZN, 338,47 $ US). Pour revenir à votre question, Facebook est plus avancé dans son cheminement, donc le potentiel de croissance est moins intéressant. Facebook, qui compte un milliard d'abonnés, aura beaucoup plus de difficulté à augmenter son nombre d'utilisateurs que Twitter dans l'avenir.

À la une

Les nouvelles du marché

Mis à jour il y a 35 minutes | Refinitiv

Pas d’autre hausse de taux aux É.-U. cette année, selon Jerome Powell.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour à 08:09 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés confiants au milieu des annonces de banques centrales.

Comment mettre en valeur votre savoir-être?

MAUDITE JOB! «Quelles softskills mettre en avant en entretien d'embauche? Et surtout, comment?»