Titres en action: American Airlines, LVMH, Tiffany...

Publié le 25/08/2020 à 08:42, mis à jour le 25/08/2020 à 11:56

Titres en action: American Airlines, LVMH, Tiffany...

Publié le 25/08/2020 à 08:42, mis à jour le 25/08/2020 à 11:56

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

 

Le plongeon de l’activité dans l’aviation commerciale provoqué par la pandémie de COVID-19 incite American Airlines (AAL, 12,88$US) à éliminer 19 000 postes en octobre, a annoncé mardi le transporteur aérien. Plus de 8100 agents de bord vont notamment perdre leur gagne-pain. Les mesures annoncées par l’entreprise s’ajoutent aux 23 500 employés qui ont quitté par l’entremise de départs volontaires, de retraites anticipées ou de congés de longue durée. En début d’année, American Airlines comptait environ 140 000 employés. La compagnie devrait compter moins de 100 000 salariés en octobre. Le nombre de vols a dégringolé de 95 % en avril aux États-Unis, quelques semaines après la flambée du nombre de cas d’infection dans le pays. L’activité a repris du poil de la bête depuis, mais elle demeure en baisse de 70 % par rapport à la même période l’an dernier. Les transporteurs aériens affirment avoir besoin de moins de travailleurs. L’annonce d’American Airlines survient une journée après la décision de Delta Air Lines de mettre à pied 1941 pilotes en octobre en octobre si la compagnie n’arrive pas à trouver une entente avec le syndicat représentant ces employés afin de réduire les coûts. En mars, les compagnies aériennes américaines ont reçu 25 milliards $ US de la part du gouvernement fédéral dans le but de sauver des emplois pendant six mois. American Airlines a reçu le plus important montant, soit 5,8 milliards $ US. Les transporteurs et leurs syndicats font pression sur le Congrès pour obtenir 25 milliards $ US de plus et un sursis de six mois pour les suppressions d’emplois. Lorsque le plan d’aide fédéral a été mis de l’avant, « on supposait que d’ici le 30 septembre, le virus serait sous contrôle et que la demande serait de retour », ont souligné le chef de la direction d’American Airlines, Doug Parker et le président Robert Iso, dans un message aux employés. Le secteur aérien a été le seul à bénéficier d’un soutien spécial dans le cadre des mesures mises de l’avant par Washington en mars dernier.

 

Le numéro un mondial du luxe LVMH (MC, 400,60€) et le joaillier américain Tiffany (TIF, 127,03$US) ont repoussé de trois mois la date butoir pour boucler leur rapprochement, initialement fixée à fin août, a indiqué mardi à l’AFP une source proche du dossier. Le groupe de Bernard Arnault avait annoncé en novembre dernier qu’il allait racheter l’emblématique joaillier pour 16,2 milliards de dollars, une acquisition record dans le secteur du luxe. La crise sanitaire ayant rendu les procédures plus longues que prévu, notamment pour obtenir l’ensemble des autorisations nécessaires, la date butoir pour boucler l’opération, fixée à fin août, a été repoussée à fin novembre, une date « technique qui ne change rien » à l’accord lui-même, a précisé une source proche du dossier, le bouclage de l’accord pouvant également aboutir avant cette échéance.

 

La Banque Scotia (BNS.TO, 56,48$) a encaissé au troisième trimestre de l’exercice financier en cours des reculs de ses bénéfices comparativement à la période correspondante de 2019. Le bénéfice net a culbuté de 1,984 milliard $ à 1,304 milliard $, alors que le bénéfice net ajusté est passé de 2,455 milliards $ à 1,308 milliard $, une chute de 47 %. Au cours de la même période, le rendement des capitaux propres a reculé de 11,5 % il y a un an à 8,3 % au troisième trimestre de l’année en cours.

 

Groupe financier BMO (BMO, 76,85$) a encaissé au troisième trimestre de l’exercice financier en cours des reculs de ses bénéfices comparativement à la période correspondante de 2019. Le bénéfice net a reculé de 1,557 milliard $ à 1,232 milliard $, alors que le bénéfice net ajusté est passé de 1,582 milliard $ à 1,259 milliard $. Quant au dividende de la banque basée à Toronto, il s’est élevé au plus récent troisième trimestre à 1,06 $, en hausse de 3 % par rapport à l’an dernier. BMO Groupe financier explique que les bénéfices nets ont été touchés par la hausse des dotations à la provision pour pertes sur créances, lesquelles ont augmenté de 748 millions $ avant impôt. Le rendement des capitaux propres s’est situé à 9,4 %, comparativement à 13,2 % pour l’exercice précédent et, après ajustement, il s’est établi à 9,6 %, comparativement à 13,5 % l’an dernier.

 

 

Sur le même sujet

Boeing 737 MAX: opération séduction d'American Airlines

02/12/2020 | AFP

American Airlines prévoit son premier vol commercial de passagers le 29 décembre sur le 737 MAX.

Titres en action: Precision Drilling, Corus, Rogers, Coca-Cola...

Mis à jour le 22/10/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Lion livrera 60 autobus scolaires électriques à Autobus Séguin

Ce serait la plus importante commande du genre en Amérique du Nord selon l'entreprise.

Sur le banc des pénalités, Couche-Tard est bon marché

BLOGUE. Tous se demandent quelle autre filière Couche-Tard a choisie en tant qu’avenue de croissance complémentaire.

Le Conseil du patronat veut «éliminer les interventions de la santé publique»

Il demande plus de pouvoirs pour les employeurs dans un régime de santé et sécurité au travail jugé trop généreux.