Titres en action: Brookfield, CP, Couche-Tard, Aimia

Publié le 22/03/2021 à 08:38, mis à jour le 22/03/2021 à 13:25

Titres en action: Brookfield, CP, Couche-Tard, Aimia

Publié le 22/03/2021 à 08:38, mis à jour le 22/03/2021 à 13:25

Par La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Brookfield Asset Management (BAM.A, 56,90$) a embauché l’ancien chef de la direction d’Air Canada, Calin Rovinescu, à titre de conseiller principal au sein de son groupe mondial de capital−investissement. M. Rovinescu a pris sa retraite à la tête du plus grand transporteur aérien du Canada en février, après l’avoir dirigé pendant 12 ans. Il est également un ancien président du conseil d’administration de Star Alliance et du conseil des gouverneurs de l’Association du transport aérien international. Le gestionnaire d’investissement alternatif a expliqué que M. Rovinescu l’aiderait à dénicher et à saisir des occasions d’investissement, en mettant l’accent sur les secteurs de l’aviation et de l’aérospatiale. Le chef de la direction du groupe de capital−investissement de Brookfield, Cyrus Madon, affirme que les connaissances et l’expertise de M. Rovinescu seront bénéfiques pour l’équipe. M. Rovinescu a cofondé la banque d’investissement indépendante Genuity Capital Markets et a été associé directeur de Stikeman Elliott à Montréal, où il a pratiqué le droit des sociétés pendant plus de 20 ans. Il est également membre du conseil d’administration de la Banque Scotia.

 

L’action du Chemin de fer Canadien Pacifique (CP, 454,80$) retraitait lundi, en matinée, au lendemain de l’annonce d’une entente qui prévoit que le transporteur fera l’acquisition de son rival Kansas City Southern pour 25 milliards $ US. Le titre du CP retraitait de 19,47 $, soit 4,1 %, pour se négocier à 454,80 $ à la Bourse de Toronto. Dans leur annonce de dimanche, les deux transporteurs ferroviaires ont indiqué que l’accord créerait le premier réseau ferroviaire à propriétaire unique reliant le Canada, les États−Unis et le Mexique. La société issue de la fusion exploitera plus de 32 100 kilomètres de voies ferrées dans les trois pays. La fusion devrait faire l’objet d’un examen minutieux de la part du Surface Transportation Board, une agence de réglementation fédérale américaine qui doit approuver l’accord. Les entreprises ont indiqué que l’accord ne nécessitait pas d’approbation réglementaire au Canada ou au Mexique.

 

Alimentation Couche-Tard (ATD-B.TO, 39,67 $) annonce lundi la conclusion d’une entente visant la vente de 49 sites dans l’État américain de l’Oklahoma à Casey’s General Stores, et son intention de vendre d’autres sites en Amérique du Nord. La transaction au comptant annoncée lundi, de 39 millions $, comprend 46 sites loués et 3 sites détenus; elle devrait être conclue avant le 31 juillet prochain. Entre-temps, Alimentation Couche-Tard a retenu les services d’un cabinet de conseillers immobiliers pour coordonner la vente de 306 sites à travers son réseau nord-américain. Le mandat comprend 269 sites répartis dans 25 États aux États-Unis et 37 sites répartis dans six provinces au Canada. Chaque magasin dispose d’une superficie moyenne de 2600 pieds carrés. Sur les 306 sites, 122 sont des propriétés à revenus et 184 sont en location.Les manifestations d’intérêt sont attendues pour le début du mois de mai.

 

Aimia (AIM.TO, 4,66 $) a signé un accord pour échanger sa participation de 20 % dans la société de fidélisation d’AirAsia Biglife contre 31,2 millions $ en actions d’AirAsia. Dans le cadre de cet accord, Aimia recevra 85,86 millions d’actions d’AirAsia, représentant une participation de 2,2 % dans la société, en échange de sa participation dans le programme de fidélité de la compagnie aérienne. Aimia affirme que combinée aux actions d’AirAsia qu’elle détient déjà, sa participation s’élèvera à 3,1% une fois la transaction conclue. L’accord est soumis à l’approbation des actionnaires d’AirAsia, qui devrait intervenir avant la fin du mois de mai. Aimia s’est transformée en société de portefeuille depuis la vente de son programme phare Aéroplan à Air Canada en 2019.

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street en rebond après deux séances de baisse

Mis à jour il y a 40 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto dans le vert avec un gain de plus de 95 points.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 09:04 | Refinitiv

Loi pour les GAFA, acquisition pour Chesapeake, vaccin générique, Twitter perd en cour et hausse de coûts pour United

À la une

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Comment avoir une écoute vraiment attentive?

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»

Russie: la Banque centrale veut bannir les cryptomonnaies dans le pays

11:38 | AFP

L'institution a publié un rapport jeudi proposant l'interdiction du «minage», concourant à la création des cryptoactifs.