Titres en action: Uber, Volkswagen, Cenovus, Tilray, ...

Publié le 08/12/2021 à 08:27, mis à jour le 08/12/2021 à 14:14

Titres en action: Uber, Volkswagen, Cenovus, Tilray, ...

Publié le 08/12/2021 à 08:27, mis à jour le 08/12/2021 à 14:14

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

La société Uber (UT8.F, 34,10 €), dont le statut d'indépendants des chauffeurs est remis en cause dans plusieurs pays, est dans le viseur de la justice française, qui a ouvert une enquête depuis 2015 pour «travail dissimulé». Cette enquête s'intéresse aux conditions d'emploi des chauffeurs de véhicule de tourisme avec chauffeur (VTC) du géant américain, a indiqué à l'AFP une source proche du dossier, confirmée par le parquet de Paris. Ouverte en 2015, elle a longtemps «sommeillé», selon la source proche, avant d'être réactivée en 2020 suite à un signalement à la justice de l'Urssaf, et confiée en cosaisine à cet organisme et aux gendarmes de l'Office central de lutte contre le travail illégal (OCLTI). Aucune perquisition n'a été réalisée à ce stade, mais des réquisitions de documents, notamment des listes de chauffeurs utilisant l'application Uber ont été envoyées à la société. Les enquêteurs de l'OCLTI attendent encore des retours, selon la source proche du dossier. Plusieurs «dizaines» d'auditions de chauffeurs Uber sont envisagées «pour connaître leur condition d’emploi et de recrutement», a encore ajouté cette source.

L'allemand Volkswagen (184,34 €), engagé dans une électrification à marche forcée de sa gamme, a annoncé mercredi trois partenariats stratégiques dans le domaine des batteries, dont un important contrat d'approvisionnement en lithium auprès de la future mine allemande de Vulcan Energy. Le géant allemand s'est engagé à acheter à Vulcan «de l'hydroxyde de lithium de qualité batterie, produit à partir de lithium exempt de CO2 (…)» à partir de 2026 et pour une durée initiale de cinq ans, selon un communiqué. Avec le groupe belge Umicore, spécialiste des matériaux pour la mobilité propre, Volkswagen prévoit de créer une coentreprise pour fournir des matériaux de cathode (un des éléments des batteries) aux usines européennes du groupe. L'objectif est de lancer et d'augmenter progressivement la capacité de production de la coentreprise avec une production annuelle pouvant atteindre 160 GWh d'ici la fin de la décennie. Volkswagen prend par ailleurs une participation dans la start-up de batteries 24M Technologies basée à Cambridge et liée au prestigieux MIT américain, avec l'idée d'industrialiser la technologie 24M, «un nouveau procédé qui permet une optimisation considérable des coûts dans la future production de batteries».

Cenovus Energy (CVE, 12,52$US)  a dévoilé mercredi un budget de dépenses en immobilisations de 2,6 milliards $ à 3,0 milliards $ pour l’année prochaine. Ce plan représente une hausse par rapport à ses prévisions de 2,3 milliards $ à 2,7 milliards $ pour l’année qui se termine. Cenovus a précisé que les dépenses en immobilisations pour ses actifs en amont l’année prochaine devraient se situer entre 1,7 milliard $ et 2,0 milliards $, dont 1,35 milliard $ à 1,55 milliard $ seraient consacrés à ses activités de sables bitumineux. Pour les activités en aval, les dépenses de 2022 devraient totaliser entre 850 millions $ et 950 millions $, dont 200 millions $ à 250 millions $ pour un projet de reconstruction de la raffinerie de Superior, au Wisconsin, qui, selon Cenovus, sera largement couvert par ses assurances. Dans ses prévisions pour 2022, la société a indiqué qu’elle s’attendait à une production totale comprise entre l’équivalent de 780 000 et 820 000 barils de pétrole par jour et un débit en aval compris entre 530 000 et 580 000 barils par jour. Cenovus a également annoncé son intention de consacrer environ la moitié de ses flux de fonds disponibles excédentaires l’année prochaine aux rendements des actionnaires, y compris par l’entremise

 Le producteur de cannabis Tilray (TLRY.TO, 12,41 $) a annoncé mercredi avoir signé un accord pour faire l’acquisition de Breckenridge Distillery, un producteur de whisky et d’autres spiritueux établi au Colorado. Les détails financiers de l’accord n’étaient pas immédiatement disponibles. Tilray a précisé que Breckenridge Distillery était surtout connue pour son bourbon, un mélange typiquement américain de whisky à forte teneur en seigle. Tilray possède déjà SweetWater Brewing aux États-Unis. Selon l’entreprise, l’entente avec Breckenridge lui permettra de faire croître ses activités et lui donnera une plus large empreinte sur le marché américain, où il espère que le gouvernement fédéral assouplira son interdiction légale sur le cannabis récréatif. Une fois que la légalisation sera en place, Tilray croit que Breckenridge l’aidera à mettre au point des spiritueux non alcooliques infusés au cannabis. 

Dollarama (DOL.TO, 57,51 $)rapporte que son résultat d’exploitation a augmenté en un an de 11,4% au troisième trimestre de l’exercice 2022 pour se chiffrer à 271,6 millions $. Quant au résultat net dilué par action ordinaire du détaillant québécois, il a progressé de 17,3% pendant la même période pour s’établir à 0,61 $, alors qu’il était de 0,52 $. Les ventes ont augmenté de 5,5% pour s’établir à 1,12 milliard $. L’augmentation est attribuable à la croissance du nombre total de magasins au cours des 12 derniers mois: Dollarama a ouvert un nombre net de 16 nouveaux magasins, comparativement à un nombre net de 19 nouveaux magasins, portant le nombre total de magasins à 1397 par rapport à 1333 magasins à l’exercice précédent. Le président et chef de la direction de Dollarama, Neil Rossy, a observé une solide performance pour l’ensemble des indicateurs clés au troisième trimestre de 2022. Il est satisfait de la croissance des ventes des magasins comparables: elle a augmenté de 0,8%, en sus d’une croissance de 7,1% enregistrée au cours de l’exercice précédent.

Plastic Omnium (POM.PA, 23,88 €) et TotalEnergies (TTE, 49,44 $US) ont annoncé mercredi un «partenariat stratégique» pour accélérer le développement de matériaux plastiques recyclés dans l’automobile. L'équipementier et le groupe d'énergie veulent «développer conjointement des matériaux plastiques en polypropylène recyclé répondant aux normes exigeantes des pièces de carrosserie automobiles, notamment en matière d'esthétique et de sécurité». «Ces matériaux, contenant de 20% à 100% de matière recyclée issue de sources industrielles et ménagères, ont une empreinte carbone jusqu'à six fois inférieures à leur équivalent en matière vierge», indiquent les partenaires dans un communiqué commun. Plastic Omnium avait de son côté annoncé mercredi matin, dans un communiqué distinct, son ambition d'atteindre la neutralité carbone de ses activités (scopes 1 et 2) en 2025. Le groupe a aussi annoncé viser une réduction de 30% d'ici 2030 des émissions de CO2 indirectes dites de scope 3, c'est-à-dire les émissions liées aux matières premières, aux transports des produits et à leur fin de vie.

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street fermée, Toronto termine en hausse

Mis à jour à 17:04 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street était fermée ce lundi pour le jour férié du Martin Luther King Day.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:50 | Refinitiv

Reprise et Omicron, réduction du plastique, Amazon et Visa, 5G et aviation, la tempête perturbe les vols

À la une

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Bourse: Wall Street fermée, Toronto termine en hausse

Mis à jour à 17:04 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street était fermée ce lundi pour le jour férié du Martin Luther King Day.

À surveiller: Pfizer, Cogeco et Fiera

08:52 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Pfizer, Cogeco et Fiera? Voici quelques recommandations d’analystes.